Mise en place d'un système orthogonal de transcription invasive chez Bacillus subtilis pour la production de protéines d'intérêt.

par Simon Morin

Projet de thèse en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Etienne Dervyn.

Thèses en préparation à université Paris-Saclay , dans le cadre de École doctorale Structure et Dynamique des Systèmes Vivants , en partenariat avec MICALIS- Microbiologie de l'Alimentation au service de la santé humaine (laboratoire) et de Faculté des sciences d'Orsay (référent) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    L'un des défis majeurs de la biologie synthétique est de concevoir et construire des systèmes biologiques innovants pour la production de composés d'intérêt industriel afin de répondre aux défis sociétaux tels que la décarbonisation de l'économie et la réduction de la dépendance aux matières premières fossiles. Bacillus subtilis est une bactérie Gram-positive connue sous le nom de GRAS (Generally Recognized As Safe) et est déjà largement utilisée dans l'industrie pour la production d'enzymes (amylases par exemple) ou de petites molécules (vitamines par exemple). Un axe de développement pour la croissance de cet organisme en tant que plateforme de production (ou usine cellulaire) réside dans l'amélioration de ses propriétés synthétiques. Parmi les approches développées dans notre laboratoire pour répondre à cette priorité, nous nous intéressons particulièrement à la construction de châssis dédiés à la production et à l'optimisation de la transcription et de la traduction. Nous proposons ici de développer un système de transcription original dédié à la production de protéines.

  • Titre traduit

    Development of an invasive orthogonal transcription system, in Bacillus subtilis, for the production of proteins of interest.


  • Résumé

    One of the major challenges in synthetic biology is to design and build innovative biological systems for the production of compounds of industrial interest in order to meet societal challenges such as decarbonizing the economy and reducing dependence on fossil raw materials. Bacillus subtilis is a Gram-positive bacterium known as GRAS (Generally Recognized As Safe) and is already widely used in industry for the production of enzymes (amylases for example) or small molecules (vitamins for example). A development axis for the growth of this organism as a production platform (or cell factory) lies in the improvement of its synthetic properties. Among the approaches developed in our lab to meet this priority, we are particularly interested in the construction of chassis strains dedicated to production; and in optimizing transcription and translation. We here propose to develop an original transcription system dedicated to the production of proteins.