Impact des gènes de recombinaison d'un phage de la souche entéropathogène LF82 sur ses capacités de persistance en macrophages

par Pauline Misson

Projet de thèse en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de François Lecointe.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Structure et Dynamique des Systèmes Vivants , en partenariat avec MICALIS- Microbiologie de l'Alimentation au service de la santé humaine (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 30-09-2018 .


  • Résumé

    Les phages, virus de bactéries, suscitent un regain d'intérêt en raison de leur utilisation potentielle en phagothérapie. Un inconvénient possible à leur utilisation est l'évolution rapide de ces entités due à leur capacité à coder des systèmes de recombinaison particulièrement divers et efficaces, restant pour la plupart à caractériser. Le sujet de thèse est centré sur l'étude de deux gènes conservés chez de nombreux phages et potentiellement impliqués dans un mécanisme de recombinaison original. Nous caractériserons ce mécanisme chez un phage de la souche entéro-adhésive LF82 d'Escherichia coli, impliquée dans la maladie de Crohn. Nos données préliminaires indiquent que ces gènes pourraient contribuer à la pathogénie de LF82, en favorisant sa persistance dans les macrophages humains. Ce projet de thèse a ainsi un double objectif : i) une meilleure compréhension des mécanismes d'évolution des phages, en vue de leur utilisation potentielle en thérapie, et ii) la caractérisation du lien existant entre recombinaison et pathogénie dans la souche LF82 d'E. coli.

  • Titre traduit

    Role of phage recombination functions in the macrophage induced persistent state of the enteropathogenic LF82 strain


  • Résumé

    A renewed interest has focused on the study of phages due to their potential use in phage therapy. A possible drawback for their use is the rapid evolution of these entities: phages encode particularly diverse and effective recombination pathways that, for most of them, remain to be characterized. This proposal is centered on the study of two genes conserved in many phages and potentially involved in a new recombination mechanism. We will characterize this mechanism in a phage of the Adherent-Invasive Escherichia coli strain LF82, involved in Crohn's disease. Our preliminary data show that these genes could contribute to the pathogenesis of the LF82 strain, favoring its persistence in human macrophages.The aim of this proposal is twofold: i) a better understanding of the mechanisms of phage evolution, for their possible use in therapy, and ii) the characterization of the link between recombination and pathogenesis in the LF82 strain of E. coli.