Imagination dialectique chez Ricoeur

par Shusheng Zhang

Projet de thèse en Philosophie, textes et savoirs

Sous la direction de Vincent Delecroix et de Yunhua Liu.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres en cotutelle avec Shaanxi Normal University , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec Groupe sociétés, religions, laïcités (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2012 .


  • Résumé

    Un pivot principal dans la pensée de Ricoeur, le problématique du sujet, est le départ de cette thèse. Le travail de la phénoménologie et celui de la psychanalyse nous enseignent que le sujet ne peut pas se connaître d'une façon cartésienne, c'est-à-dire par le cogito immédiat. L'ego s'impose ainsi comme « ego brisé », celui-ci appelant un détour pour la conquête de l'ego. D'un côté, le sujet est médiatisé par les signes, les symboles et les textes, d'un autre, il s'interprète dans l'action. C'est le dernier qui est le champ d'oeuvre à déployer dans cette thèse, à la faveur en même temps du premier. Cela dit, la thèse s'avance vers deux directions: l'un, du sujet individuel au sujet collectif, l'autre, l'introduction de la dimension du temps dans celle de l'action. Du reste, le sujet se sert de l'imagination tout au long de ce déplacement du « sujet théorique » au « sujet pratique », autrement dit, l'imagination joue un rôle remarquable à l'égard de la constitution du sujet. Pour le « sujet théorique », imagination transcendantale, s'incarnant dans le langage, plus précisément, dans le verbe, est une faculté pour l'effort de s'emparer de la totalité; dans la pratique, l'imagination nous donner quelque modèle de l'agir. Ainsi y a-t-il une fonction constitutive de l'imagination dans le parcours du sujet.

  • Titre traduit

    Dialectical imagination in the thoughts of Ricoeur


  • Résumé

    The principal pivot of Ricoeur's thought, the problems of subject, is the starting-point of this thesis. The work of the phenomenology and that of the psychoanalysis teach us that the subject can't know itself in the cartesian way, that's to say by an immediate cogito. L'ego impose itself as « broken ego », this later needs a detour for the conquest of the ego. On the one hand, the subject is intermediated by the signs, the symboles and the texts, on the other hand, it interprets itself in the action. It's the latter that is the operating field who needs to be displayed in this thesis, at the same time with the aid of the first. Having said that, the thesis moves toward two directions: one, from the individual subject to the collective subject, another, the introduction of the dimension of time in that of the action. What's more, the subject helps itself to the imagination during this trip from the « theoretical subject » to the « practical subject », to say it in another way, the imagination play a remarkable role in the constitution of the subject. For the « theoretical subject », the transcendental imagination is a faculty for the effort to get hold of the totality, by embodying in the language, or more precisely, in the verb; in the practice, the imagination give us the model of act. So we can say that there is a constitutive fonction in the course of the subject.