Gouvernance adaptative des métropoles estuariennes face aux changements globaux. Bordeaux Métropole et l'estuaire de la Gironde

par Charles De Godoy Leski

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Denis Salles et de Thierry Oblet.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (France) (laboratoire) depuis le 29-09-2016 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est, dans le contexte du changement global, d'analyser la montée en puissance de la gouvernance adaptative dans la métropole bordelaise. Cette recherche s'attache à saisir en quoi l'adaptation aux changements globaux transforme l'agenda politique des villes estuariennes en termes de planification urbaine, d'usage des sols et de gouvernance des risques. Ainsi de nouveaux savoirs se trouvent mobilisés dans la construction des métropoles et dans leur modalité d'insertion dans les territoires dans lesquelles elles s'inscrivent. Au niveau mondial et en particulier à l'échelle européenne, les plus grandes cités sont localisées sur des zones côtières ou estuariennes ce qui renforce leur exposition aux risques en lien avec les enjeux de métropolisation. L'empreinte politico-écologique des métropoles sur les zones rurales estuariennes est exacerbée par les interdépendances croissantes entre gestion des risques, de la biodiversité, approvisionnement en eau potable. Ces enjeux majeurs (parmi d'autres) incitent au développement de politiques publiques dédiées à la protection contre les submersions marines, la satisfaction des usages en eau et la dégradation de la biodiversité qui dépassent l'échelle métropolitaine. Ces politiques « sans frontières », qui rendent explicites les interdépendances territoriales entre aires métropolitaines et zones rurales estuariennes, obligent les collectivités et les acteurs à renouveler leurs approches en termes de planification urbaine et territoriale. Le changement de paradigme dans les relations territoriales est motivé par i) les réformes territoriales récentes (MAPTPAM, GEMAPI, NOTRE) qui renforcent l'influence des villes au-delà de leur territoire administratif ii) le regain d'un clivage urbain/rural en lien avec les enjeux des changements globaux. Quelles sont les reconfigurations en cours dans la gouvernance des changements globaux dans les aires d'influence de la métropole bordelaise ? La thèse de sociologie aborde ces enjeux à partir de perspectives théoriques qui analyseront les reconfigurations géopolitiques territoriales liés à la gouvernance multi-niveaux des changements globaux, les diverses formes de "mise en visibilité" du changement climatique comme problème public, les jeux et stratégies d'acteurs dans les arènes de décision publiques et privées. Le terrain d'étude est Bordeaux Métropole et l'estuaire de la Gironde. La thèse contribuera au travail collectif d'URBEST, projet interdisciplinaire financé par le LABEX COTE et l'IdEx de Bordeaux.

  • Titre traduit

    Shaping adaptive governance in estuarines cities: Bordeaux metropolis and Gironde estuary facing global change


  • Résumé

    The objective of this thesis is, in the context of global change, to analyze the rise of adaptive governance in the Bordeaux metropolis. This research focuses on how adaptation to global change transforms the political agenda of estuarine cities in terms of urban planning, land use and risk governance. Thus new knowledge is mobilized in the construction of metropolises and in their modality of insertion in the territories in which they are inscribed. At the global level and in particular at the European level, the largest cities are located on coastal or estuarine zones, which reinforces their exposure to risks related to metropolitan stakes. The politico-ecological footprint of metropolises in rural estuarine areas is exacerbated by the growing interdependence between risk management, biodiversity, drinking water supply. These major challenges (among others) encourage the development of public policies dedicated to protection against marine submersion, the satisfaction of water uses and the degradation of biodiversity beyond the metropolitan scale. These "borderless" policies, which make explicit the territorial interdependencies between metropolitan areas and estuarine rural areas, oblige communities and actors to renew their approaches in terms of urban and territorial planning. The paradigm shift in territorial relations is motivated by (i) recent territorial reforms (MAPTPAM, GEMAPI, NOTRE) which reinforce the influence of cities beyond their administrative territory; (ii) the revival of an urban / rural divide in link with the challenges of global change. What are the current reconfigurations in the governance of global changes in the areas of influence of the Bordeaux metropolis? The sociology thesis addresses these issues from theoretical perspectives that will analyze the geopolitical territorial reconfigurations linked to the multi-level governance of global changes, the various forms of "visibility" of climate change as a public problem, games and strategies actors in public and private decision-making arenas. The study site is Bordeaux Métropole and the estuary of the Gironde. The thesis will contribute to the collective work of URBEST, an interdisciplinary project financed by LABEX COTE and IdEx of Bordeaux.