The Englishwoman's Journal (1858-1864): La condition des femmes au prisme d'un magazine

par Tony dex Odounga

Projet de thèse en Langues, littératures et civilisations anglaises et anglo-saxonnes

Sous la direction de Bénédicte Coste.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de LECLA - Lettres, Communication, Langues, Arts , en partenariat avec Centre Interlangues (laboratoire) et de Axe Individu et Nation (equipe de recherche) depuis le 15-10-2017 .


  • Résumé

    La question de la femme victorienne a suscité beaucoup d'intérêt chez les historiens. Ce travail cherche à montrer le lien intrinsèque entre le combat féministe mené par des activistes telles que Barbara Leigh Smith et Bessie Rayner et le rôle actif des périodiques en matière des droits des femmes. Il fera ressortir le rapport entre l'histoire du féminisme et de la presse durant la période victorienne via un exemple phare. Nous étudierons la genèse du magazine, son histoire avant d'étudier les articles, les sommaires, les contributeurs pour voir quelles sont les thématiques abordées. Nous étudierons également la transformation ou le passage de The Englishwoman's Journal à The Alexandra and Englishwoman's Journal et The Englishwoman's Review, nous examinerons le devenir des contributeurs, articles et sommaires au sein du magazine The Englishwoman's Journal.

  • Titre traduit

    The Englishwoman's Journal (1858-1864): women's condition through a notable periodical


  • Résumé

    The Victorian woman's question has aroused the historians's interest and recently triggered the interest of print culture scholars as well. This work seeks to show the link between the feminist struggle by activists such as Barbara Leigh Smith and Bessie Rayner and the active role played by victorian periodicals in terms of women's rights. It will underline the relationship between feminism and the press during the Victorian times through an outstanding example. We will study the genesis of the magazine, its history before studying the articles, summaries, contributors to focus on their specific themes. We will also study the transformation of the Englishwoman's Journal to Alexandra and Englishwoman's Journal and the Englishwoman's Review; We will examine the vicissitudes of the contributors and focus on the role of print culture in the feminist combat.