Poétique du temps dans les tragédies de Sophocle. La construction de l'effet tragique.

par Patricia Godard

Thèse de doctorat en Langues et littératures anciennes

Sous la direction de Michel Fartzoff.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Espaces, Pratiques, Temps (Dijon ; Besançon ; 2017-....) , en partenariat avec ISTA - Institut des Sciences et Techniques de l'Antiquité (laboratoire) depuis le 01-09-2010 .


  • Résumé

    Il s'agit de donner une définition de l'effet tragique à partir de l'observation du lexique du temps, de la structure et des enchaînements logiques de l'action au sein des sept tragédies conservées de Sophocle. En effet, toute tragédie, par sa nature même, se hâte vers sa fin rendue nécessaire par le cadre rituel qui fixe la limite de la performance et par son sujet propre, le surgissement de la fatalité dans le présent dramatique. La première partie du travail recense une cinquantaine de termes appartenant au lexique du temps chez Sophocle et en analyse les usages propres à servir la démonstration. La deuxième partie s'emploie à repérer l'effet tragique au cœur du discours des personnages en croisant les données lexicales, énonciatives et rituelles pour faire émerger l'énergeïa propre à chaque pièce. Une troisième partie tente de donner une définition du tragique chez Sophocle.

  • Titre traduit

    Time and the tragic effect in Sophocles' tragedies.


  • Résumé

    This study aims to define the tragic effect in Sophocle's seven remaining tragedies by observing the lexicon of time, the structure and the logical sequence of events in each play's action.Time is really in the heart of tragedy, hurrying to reach to an end within the framework of the Great Dionysia fixing its limits, and also because of its own subject: the arising Fate in the dramatic action. The first part of the study makes a list of fifty important words belonging to Sophoclean lexicon of time and analyses their usage.The second part aims to show the tragic effect in the characters' speeches and to cross lexicon, enunciative and ritual elements to bring to light each play's energeïa. A third part tries to give a new definition of the tragic concept in Sophocle's tragédies.