Trajectoires d'enfants-soldats en Libye, étude analytique et exploratoire

par Aisha Elnaas (Elmahjoub)

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Patrick Legros.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de SEPT - Sociétés, Espaces, Pratiques, Temps , en partenariat avec C3S - Culture, Sport, Santé, Société (laboratoire) depuis le 20-09-2017 .


  • Résumé

    Depuis les événements de 2011 (révolution en Libye et puis la guerre qui n'a toujours pas cessé), une nouvelle catégorie d'enfants est apparue au sein de la société libyenne cette catégorie est celle des enfants soldats. Aujourd'hui le constat est que la Libye est aussi frappée par ce phénomène nouveau qui met une catégorie vulnérable de sa société dans une situation dangereuse et dont les conséquences restent imprévisibles et pas encore étudiées. En effet à cause de la fragilité de l'enfant, il est devenu un sujet d'exploitation et d'asservissement pendant la guerre en Libye. En même temps cet enfant asservi devient un outil de destruction, de guerre. C'est cette ambivalence qui nous intrigue, que l'enfant soit à la fois fragile et violent, spectateur et acteur, et qui nous pousse à nous approcher plus de ces enfants pour voir leur parcours et leur évolution. Certes, il y a une catégorie d'entre eux qui sont devenus par la force des choses des criminels, d'autres des rebelles et d'autres encore se sont enfui dans le silence. La guerre a laissé quand même des traces dans la société libyenne. Des paysages de destruction, des familles déchirées et des enfants en perdition. Au cours de cette guerre les enfants soldats ont dû surement subir une épreuve identitaire et ils ont dû confronter, à leur retour, la perte des repères sociaux et une interrogation profonde sur leur place dans la société avec toutes les séquelles qu'ils portent en eux. N'oublions pas que ce sont des enfants qui vont construire la société de demain, alors on peut se demander comment ils peuvent le faire avec autant de leçons de destruction qu'ils ont reçu pendant la guerre.

  • Titre traduit

    Child soldier trajectories in Libya, analytical and exploratory study


  • Résumé

    Since the events of 2011 (revolution in Libya and then the war that has not stopped), a new category of children has appeared in the Libyan society this category is the child soldiers. Today, we note that Libya is also struck by this new phenomenon which puts a vulnerable category of its society in a dangerous situation and whose consequences remain unpredictable and not yet studied. Indeed, because of the fragility of the child, it became a subject of exploitation and enslavement during the war in Libya. At the same time this enslaved child becomes a tool of destruction, of war. It is this ambivalence that intrigues us, that the child is at once fragile and violent, spectator and actor, and that pushes us to approach more of these children to see their course and their evolution. Of course, there is a category of them who have become by the force of things criminals, others rebel and others have fled in silence. The war left traces in Libyan society. Landscapes of destruction, families torn apart and children in distress. During this war, the child soldiers had to undergo a test of identity and they had to confront, on their return, the loss of the social benchmarks and a profound interrogation on their place in the society with all the sequels that they carry in them . Let us not forget that they are children who will build the society of tomorrow, so we can ask ourselves how they can do it with as many lessons of destruction that they received during the war.