Ingénierie des Connaissances et Formalisation Sémantique des Relations Symboliques. Des Réseaux Sociaux Médiévaux au Web 3.0

par Djibril Diarra

Projet de thèse en Informatique

Sous la direction de Christophe Nicolle et de Martine Clouzot.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de SPIM - Sciences Physiques pour l'Ingénieur et Microtechniques , en partenariat avec CIAD - Connaissance et Intelligence Artificielle Distribuées (laboratoire) depuis le 05-01-2017 .


  • Résumé

    La recherche des conditions et moyens permettant de mieux contrôler son environnement et de communiquer efficacement celui-ci a toujours été au centre des préoccupations de l'homme. Si des gadgets électroniques et les avancés technologiques à l'instar des téléphones intelligents, le Web et les réseaux socio-numériques nous permettent actuellement de répondre à ces préoccupations, tel n'a pas toujours été le cas. Nos travaux dans cette thèse traitent des documents médiévaux, considérés comme moyen d'expression et comme support de communication et d'animation de réseau social au Moyen Âge. Nous les exploitons dans un cadre de représentation des connaissances contenues et exprimées dans ces documents patrimoniaux et d'exploration des principes de propagation des messages d'influence qualitative qu'ils permettaient de transmettre. Ces documents sont des peintures appelés les enluminures médiévales et ils constituent des éléments importants dans le patrimoine historique et culturel de la Bourgogne médiévale. L'ambiguïté sémantique des entités qui figurent sur ces peintures et leurs contextes de réalisation font que leurs interprétations et la compréhension des messages véhiculés sont actuellement réservées exclusivement aux spécialistes. Dans nos travaux, nous proposons de rendre cette compréhension plus accessible au le grand public et d'aider ces spécialistes dans la transmission de leurs savoir-faire sur ces peintures médiévales, grâce à une formalisation des connaissances qu'elles renferment. Pour ce faire, nous exploitons des techniques et des méthodes de l'ingénierie des connaissances que nous appliquons à nos enluminures pour extraire et représenter leurs contenus dans un modèle formel. Ce dernier sert de base dans un outil logiciel qui permet à tout(e) utilisateur(trice) de décrire des enluminures et d'identifier des entités qui y figurent grâce à des méthodes d'apprentissage machine (ou machine learning) que nous implémenterons dans notre système. Parallèlement, une étude comparative entre les principes de propagation de l'influence sociale à travers les enluminures et ceux à travers les réseaux socio-numériques (en ligne) donne des éléments de réflexion sur les mesures par lesquelles les questions relatives à cette notion d'influence sociale, telles que son évaluation, sa qualité, sa pérennité, sa maximisation, pourraient être traitées au mieux.

  • Titre traduit

    Knowledge engineering and semantic formalism of symbolic relations. From medieval network to web 3.0


  • Résumé

    The knowledge engineering domain is a scientific research field in computer science. This domain aims to logically formalize human knowledge so that they can be manipulated by a computerized system. Our research are focused on the characterization and formalization of symbolic relationships between concepts of a domain consitu. It is based on preliminary studies conducted during 6 months in a master's degree research, which resulted in a publication in the SEAHA 2015 conferences. In these studies we have demonstrated the value of formalizing particular semantic relations such as different forms of metaphorical relationship to reveal the hidden meaning of concepts association. In particular, we were able to identify, from this first formalization, the construction of different transmission's medias of human knowledge, in the form of graph. Our works allowed us to identify the strong correlation of graph structure between medieval illuminations and social networks. First, we demonstrated that the illuminations served as a visual support for the social communication in this time and then that we could enrich the structures of the present social networks by means of the symbolic relations contained in the illuminations . We wish to demonstrate in this research that this enrichment will allow us to answer certain limitations of current social network such as the control of the user's privacy respect by the construction of a profiled and symbolic dissemination of information related to its activity. To achieve this goal, we have set up a multidisciplinary research team between information and communication science and technology laboratory (LE2I) and a laboratory in the human and social sciences (Artehis). This group is composed of Professor Martine Clouzot, specialist in the field of medieval images and especially in medieval illuminations and manuscripts, Professor Christophe Nicolle, specialist in knowledge engineering and more specifically in semantic intelligence and I like a PhD student in LE2I.