Les ICOs dans le monde : etats-Unis, Suisse, France, Chine

par Philippe DU FRESNAY

Projet de thèse en Droit des affaires

Sous la direction de Thierry Bonneau.

Thèses en préparation à Paris 2 , dans le cadre de École doctorale de droit privé (Paris) depuis le 01-10-2017 .


  • Résumé

    Mon sujet de recherche concerne l'encadrement légal de la pratique d'Initial Coin Offering, qui est l'application du principe financier d'introduction en bourse (Initial Public Offering) sur les multiples marchés issus de la technologie blockchain. Ce nouveau mode de financement mêle crypto-monnaie et crowdfunding, une combinaison qui séduit progressivement les start-ups de la blockchain (majoritairement Ethereum ), mais connait aussi quelques échecs, au point que la Securities and Exchange Commission américaine a annoncé le 25/07/2017 son intention de la légiférer en déclarant les ICOs éligibles au cas par cas, et que la Chine en a tout simplement suspendu la pratique en Aout 2017. Sur les trois prochaines années, ces législations seront donc soit reprises, adaptées ou arbitrées par les autres centres financiers internationaux. Mon domaine de recherche comparera donc cette évolution légale sur 3 zones: Etats-Unis (New York pour la finance, San Francisco pour la technologie), Europe (Londres pour la finance, Paris pour la technologie, Bruxelles pour la législation), Chine (Shanghai pour la finance, Taiwan pour la technologie). Ma bibliographie inclura entre autres les travaux de Christian Catalini (professeur au MIT spécialisé sur les ICO, fervent supporteur du concept), Andy Xie (économiste Chinois spécialisé sur les Ponzi, critique le concept s'il n'est pas accompagné d'une réforme fondamentale du système financier) et Simon Polrot (avocat et fondateur du site Ethereum France).


  • Pas de résumé disponible.