À la recherche du style original de Lao She : étude sur les versions françaises des œuvres romanesques de l’écrivain

par Tianyu Wang

Projet de thèse en Littératures et civilisations

Sous la direction de Isabelle Rabut et de Fang Gao.

Thèses en préparation à Paris, INALCO en cotutelle avec Nanjing University (Chine) , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) depuis le 01-10-2017 .


  • Résumé

    Figurant parmi les écrivains les plus éminents de la littérature chinoise moderne, Lao She essaie, à travers sa création littéraire, de faire revivre le vieux Pékin avec ses petites gens, avec la saveur pékinoise et l’humour qui constituent les deux traits les plus pertinents de son style. Ces traits stylistiques qui s’ancrent dans la culture chinoise ne peuvent pas être ignorés des traducteurs. De la publication en 1947 de la traduction-relais Cœur-Joyeux, coolie de Pékin qui a été réalisée d’après la traduction américaine, jusqu’aujourd’hui, l’histoire de la traduction et de la réception de Lao She en France s’étend sur plus de soixante-dix ans durant lesquels on compte au total 32 versions françaises qui couvrent presque tous les genres de la création de Lao She. D’un autre côté, son style original résiste à la traduction. Si Lao She est considéré comme l’un des écrivains canoniques de la littérature chinoise et sert de porte-parole en France pour ses compatriotes, on le doit largement à ses romans qui y sont les plus traduits et les plus lus. Ainsi, la reconnaissance de l’écrivain dans l’Hexagone est étroitement liée à la reproduction du style dans ses romans traduits en français. Après avoir retracé le parcours de la traduction et de la réception de Lao She en France, nous avons constaté que la traduction en français de l’écrivain s’accompagne toujours des efforts menés par les chercheurs, traducteurs et critiques pour cerner son originalité. Dans l’examen de la reproduction de son style en français, nous avons recouru à la théorie des marquages stylistiques de Liu Miqing et à des outils textométriques pour effectuer une analyse textuelle des onze romans originaux et de leurs dix-sept versions françaises.

  • Titre traduit

    In Search of Lao She's Original Style : a Study on the French Versions of his Novels


  • Résumé

    As one of the most eminent writers of modern Chinese literature, Lao She tries to, through his literary creation, revive old Peking with its people, with Peking flavor and humor constituting the two most characteristic features of his style. These stylistic features that are rooted in Chinese culture need translation. From the publication in 1947 of Cœur-Joyeux, coolie de Pékin that has been translated from the American version, until today, the history of the translation and reception of Lao She in France has continued for over seventy years during which there are a total of 32 French versions which cover almost all genres of Lao She's creation. On the other hand, his original style resists translation. If Lao She is considered one of the canonical writers of Chinese literature who serves as the spokesperson in France for his compatriots, we owe it to a large extent to his novels which are the most translated and the most read there. Thus, the recognition of the writer in France is closely linked to the reproduction of the style in his novels translated into French. After retracing the course of translation and reception of Lao She in France, we found out that the translation of Lao She in France is always accompanied by the efforts of researchers, translators and critics in search of the writer's originality. In examining the reproduction of his style in French, we used Liu Miqing's theory of stylistic markings and textometric tools to perform a textual analysis of the eleven original novels and their seventeen French versions.