Modélisation des émissions de pesticides dans l'ACV des systèmes de productions en région tropicale

par Céline Gentil

Projet de thèse en Sciences agronomiques

Sous la direction de Claudine Basset-mens.

Thèses en préparation à Montpellier, SupAgro , dans le cadre de GAIA - Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec HORTSYS - Fonctionnement agroécologique et performances des systèmes de culture horticoles (laboratoire) depuis le 20-11-2017 .


  • Résumé

    La question scientifique posée dans ce doctorat est la suivante : comment estimer de façon opérationnelle et fiable les différentes fractions de pesticides émises dans l'environnement et stockées dans la plante suite à l'application de pesticides sur une culture horticole en contexte tropical, en tenant compte des conditions de sol, de climat et de pratique? Cette question découle du besoin plus général en outils d'évaluation robustes des impacts environnementaux par l'ACV des systèmes de culture horticoles en conditions tropicales et incluant les impacts toxicité liés aux apports de pesticides. L'hypothèse formulée dans cette proposition est que les modèles disponibles PestLCI et dynamiCROP développés en contexte tempéré sont suffisamment génériques et actualisés sur le plan scientifique pour être adaptés aux conditions tropicales humides de production en termes de pratique, sol et climat. L'approche sera de tester les deux modèles dans un cas d'étude typique de production horticole dans les Antilles françaises (bassin versant du Galion, Martinique), et de proposer un couplage des deux modèles en un cadre de modélisation valide et opérationnel pour ces conditions. Etant donné les nombreuses sources d'incertitude pour ces modèles dédiés à la prise de décision, une analyse d'incertitude sera réalisée sur les sorties du modèle intégré. Finalement, les fractions émises produites dans le projet seront fournies aux praticiens d'ACV au travers des bases de données d'inventaire.

  • Titre traduit

    Modelling pesticide emissions in LCA of cropping systems products in tropical regions


  • Résumé

    The scientific question addressed in this PhD project is: how can all the pesticide fractions to the environment and to harvested crop components after field application in a tropical context be estimated in an operational and reliable way, taking into account practice, soil and climate conditions? This question arises from the need for a robust evaluation tool for the environmental assessment through LCA of crops in tropical conditions including toxicity impacts due to pesticide application. In temperate contexts, models (PestLCI and dynamiCROP) have been developed to estimate pesticide fractions after application at field level for LCA purpose, but are these models generic enough and the most state-of-the-art scientific ones to be adapted to tropical and humid conditions of production regarding practice, soil and climate in an LCA context? The proposed approach will be to test both PestLCI and dynamiCROP models but possibly also others, on contrasted case studies of crop production in the French West Indies (Galion catchment, Martinique), and propose an operational and valid modelling framework for this context. As a robustness evaluation step and given the numerous sources of uncertainty for such models dedicated to decision-making, an uncertainty analysis will be proposed on the parameterization and its impacts on the model outputs. Finally, the emission fractions produced in this project and their uncertainties will be provided to LCA practionners through an LCI database.