Etude in-situ de la céramisation des verres par spectroscopie d'impédance

par Mélisande Chevaucherie

Projet de thèse en Chimie Physique

Sous la direction de Armelle RinguedÉ, Daniel Caurant et de Odile Majerus.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale Chimie physique et chimie analytique de Paris Centre (Paris) , en partenariat avec Institut de Recherche de Chimie Paris (laboratoire) , Interfaces, Électrochimie, Énergie (I2E) (equipe de recherche) et de École nationale supérieure de chimie (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 02-11-2017 .


  • Résumé

    L'objectif principal de la thèse est de développer une approche par spectroscopie d'impédance comme outil central pour le caractérisation in-situ des verres en cours de cristallisation en la mettant en oeuvre pour étudier la cristallisation de verre de composition variable. Afin de bien comprendre les évolutions mises en évidences par spectroscopie d'impédance, il sera bien-sur nécessaire de d'étudier parallèlement l'évolution de la structure et de la microstructure de ces verres au cour de leur cristallisation (séparation de phase, nucléation, croissance), par microscopie électronique à balayage et à transmission, spectroscopie Raman, RMN...

  • Titre traduit

    Study in-situ ceramization of glasses by impedance spectroscopy


  • Résumé

    The main aim of the thesis is to develop an impedance spectroscopy approach as a central tool for the in-situ characterization of glass during crystallization by using it to study the crystallization of glass with variable composition. In order to fully understand the evolution evidences by impedance spectroscopy, it will be necessary to study in parallel the evolution of the structure and the microstructure of these glasses during their crystallization (phase separation, nucleation , growth), by scanning and transmission electron microscopy, Raman spectroscopy, NMR ...