Méthodologie d'intégration énergétique pour la synthèse des réseaux d'échangeurs de chaleur tenant compte des performances économiques et dynamiques

par Rupu Yang

Projet de thèse en Energétique et génie des procédés

Sous la direction de Assaad Zoughaib et de Cong-Doan Tran.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ingénierie des Systèmes, Matériaux, Mécanique, Énergétique , en partenariat avec Energétique et Procédés (laboratoire) , CES - Centre Efficacité énergétique des Systèmes (equipe de recherche) et de École nationale supérieure des mines (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2017 .


  • Résumé

    L'un des plus grands défis pour l'humanité de nos jours est de réduire les émissions de gaz à effet de serre grâce à une utilisation efficace de l'énergie. Des méthodologies d'intégration énergétique ont été développées pour améliorer l'efficacité énergétique des procédés industriels. Ces méthodologies visent à associer les besoins de chauffage de certains flux de procédé et des besoins de refroidissement d'autres flux. A l'heure actuelle, ces méthodes ont été appliquées avec succès pour concevoir un nouveau réseau d'échangeurs de chaleur pour de nombreuses études de cas, mais les applications pour la conception en rénovation d'un procédé existant sont très limitées en raison de l'absence d'une méthodologie systématique. Il faut noter que la réduction de la consommation d'énergie des procédés existants présente un potentiel élevé, jusqu'à 40%. En outre, la modernisation d'un procédé est parfois nécessaire pour de nombreux autres objectifs, tels que l'augmentation de la capacité de production ou l'évolution des spécifications du produit.

  • Titre traduit

    Energy integration methodology for heat exchanger networks synthesis considering economic and dynamic performance


  • Résumé

    One of the biggest challenges for humanity nowadays is to reduce greenhouse gases emissions via an efficient utilization of energy. Energy integration methodologies have been developed to improve energy efficiency of industrial processes. These methodologies aim to match heating requirements of some process streams and cooling requirements of other streams. At present, these methods have been successfully applied to design a new heat exchanger network for many case studies, but the applications for the retrofit design of an existing process is very limited due to the lack of a systematic methodology. While the reduction of energy consumption of existing processes presents a high potential, up to 40 %. In addition, retrofitting a process is sometime necessary for many other objectives, such as capacity increase or changing product specifications.