Talent entrepreneurial et Émotions Incidentes. Avancées expérimentales

par Hayet Saadaoui

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Lisette Ibanez et de Sana El harbi.

Thèses en préparation à Montpellier, SupAgro en cotutelle avec l'Institut Supérieur de Gestion Sousse , dans le cadre de École doctorale Economie Gestion de Montpellier (2015-.... ; Montpellier) , en partenariat avec CEE-M - CENTRE D'ÉCONOMIE DE L'ENVIRONNEMENT (laboratoire) depuis le 01-11-2015 .


  • Résumé

    Les émotions subies par les entrepreneurs et leurs implications sur leurs décisions sont sous-étudiés malgré l'attention récent accordé aux émotions dans la littérature entrepreneuriale. Notre objectif principal est de mettre en lumière la façon avec laquelle les émotions incidentes orientent certains comportements. Baumol (1990) souligne la nécessité de distinguer l'entrepreneuriat productif, non productif et destructeur. C'est dans cette perspective que s'inscrit notre étude. En effet, nous nous focalisons sur deux comportements humains distincts voire contradictoires à savoir la confiance et la destruction. En effet, sans nier les contributions significatives et positives des entrepreneurs à la société et aux économies nationales ainsi que le rôle de la confiance en tant qu'élément essentiel d'un environnement plus avantageux dans lequel les entrepreneurs potentiels pourraient démarrer et développer de nouvelles entreprises, il est à noter qu'être un entrepreneur nécessite parfois de rompre avec les façons de faire habituelles ou acceptées voire de se livrer à un comportement destructeur

  • Titre traduit

    Entrepreneurial Talent and Incidental Emotions. Experimental Insights


  • Résumé

    In spite of the recent focus given to emotions in the entrepreneurship literature, the emotions experienced by entrepreneurs in their interactions and the implications of these emotions for entrepreneurial processes remain relatively understudied. Our main goal is to shed light on how incidental emotions guide certain behaviors. Baumol (1990) emphasizes the need to distinguish between productive, unproductive and destructive entrepreneurship. This is the perspective of our study. Indeed, we focus on two distinct human behaviors, namely trust and destruction. Indeed, without negating the significant and positive contributions of entrepreneurs to society and national economies as well as the role of trust as a foundation for a more advantageous business environment in which potential entrepreneurs could start and grow new ventures, it is worthy of note that being an entrepreneur frequently requires breaking with usual or accepted ways of doing things or even engaging in destructive behavior.