Qubits de spin CMOS

par Rami Ezzouch

Projet de thèse en Nanophysique

Sous la direction de Silvano De franceschi.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale physique , en partenariat avec PHotonique, ELectronique et Ingéniérie QuantiqueS (laboratoire) depuis le 12-10-2017 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse traite de la réalisation des premiers qubits de spin de silicium basés sur la technologie CMOS. Les dispositifs qubit sont fabriqués à l'aide de la technologie 300 mm de silicium sur isolant (SOI), disponible chez CEALETI. Ils sont constitués de dispositifs à portes multiples. Le doctorant intégrera une équipe de recherche au CEA-INAC et contribuera à l'étude des qubits de spin obtenus à partir d'electrons confinés électrostatiquement dans des dispositifs multi-portes. La priorité sera accordée au développement de trous Spin qubits, dont la première manifestation a récemment été rapportée (Maurand et al., Https://arxiv.org/abs/1605.07599). Le sujet de recherche proposé fait partie d'un effort à long terme récemment lancé impliquant plusieurs laboratoires dans Grenoble (voir www.quantumsilicon-grenoble.eu) ainsi qu'un réseau européen de collaborations (voir Www.mos-quito.eu).

  • Titre traduit

    CMOS spin qubits


  • Résumé

    This PhD project deals with the realization of the first silicon spin qubits based on CMOS technology. The qubit devices are fabricated using 300-mm silicon-on-insulator (SOI) technology, which is available at CEA-LETI. They consist of multiple-gate devices. The PhD candidate will integrate a research team at CEA-INAC and contribute to the study of spin qubits obtained from electrostatically confined electrons in multi-gate devices. Priority will be given to the development of hole-based spin qubits, whose first demonstration was recently reported (Maurand et al., https://arxiv.org/abs/1605.07599). The proposed research subject is part of a recently started long-term effort involving multiple laboratories in Grenoble (see www.quantumsilicon-grenoble.eu) as well as a European network of collaborations (see www.mos-quito.eu).