Astrocytes: cibles thérapeutiques pour la maladie d'Alzheimer

par Pierre-antoine Vigneron

Projet de thèse en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Gilles Bonvento.

Thèses en préparation à université Paris-Saclay , dans le cadre de École doctorale Signalisations et réseaux intégratifs en biologie (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec Laboratoire des maladies neurodégéneratives : mécanismes, thérapies, imagerie (laboratoire) , Cell-cell interactions in neurodegeneration (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 30-09-2017 .


  • Résumé

    La mémoire et l'apprentissage sont des fonctions essentielles souvent affectées dans un grand nombre de maladies du cerveau, notamment la maladie d'Alzheimer (MA). Les neurones sont au cœur de ces fonctions mais nous émettons l'hypothèse que les astrocytes (cellules gliales majoritaires du cerveau) jouent un rôle important, encore sous-estimé, dans l‘encodage et le stockage de la mémoire. Notre projet a pour ambition d'explorer à l'aide de méthodes innovantes, comment les astrocytes contribuent à la formation de la mémoire. Nous proposons (i) d'explorer chez le rongeur comment les astrocytes de l'hippocampe contribuent à l'apprentissage et à la mémoire par l'intermédiaire de gliotransmetteurs synthétisés à partir du métabolisme énergétique,(ii) de déterminer si ces mécanismes sont altérés dans un modèle de souris de la MA, qui présente des déficits cognitifs et métaboliques et (iii) de mettre au point une approche thérapeutique ciblant ces cellules gliales.

  • Titre traduit

    Astrocytes as therapeutic targets for Alzheimer's Disease


  • Résumé

    Learning and memory are crucial in the interaction of an individual with the environment and are fundamental brain processes that are affected in a large number of brain diseases including Alzheimer's disease (AD). We hypothesize that, in addition to information processing by neurons, astrocytes play a fundamental role, yet under-estimated, in memory regulation and encoding. Our project aims to explore using cutting-edge methods the contribution of astrocytes in memory formation. We propose (i) to explore how astrocytes located in the hippocampus contribute to learning and memory and whether they do so by releasing gliotransmitters related to energy pathways, (ii) to investigate whether those mechanisms are altered in a mouse model of AD, that display cognitive and metabolic impairments and (iii) to develop a therapeutic approach targeting astrocytes in AD.