Le juge constitutionnel et les relations entre Parlement et exécutif en République fédérale d'Allemagne

par Yacine Sejari

Projet de thèse en Droit public

Sous la direction de Armel Le Divellec.


  • Résumé

    Aujourd’hui, beaucoup d’études sont consacrées à la justice constitutionnelle dans sa dimension de protection des droits fondamentaux, mais peu traitent du rôle que celle-ci est appelée à exercer dans cet autre versant d'une constitution libérale et démocratique, à savoir le système de gouvernement (ce qu'on appelle plus couramment le "régime politique"). Cette question est souvent considérée comme trop peu juridique. Pourtant, ce sont bien des normes juridiques qui prétendent encadrer le pouvoir politique. Comment et dans quelle mesure le juge peut-il être amené à intervenir à ce sujet ? Comment aborde-t-il cette partie considérée (à tort ou à raison) comme la plus "politique" de la constitution ? Il s’agira d’abord de saisir les grandes orientations de la jurisprudence de la Cour de Karlsruhe afin de savoir si elle privilégie plutôt une lecture de la Constitution en faveur du Gouvernement ou du Bundestag. Plus généralement nous tenterons de comprendre comment la Cour aborde le texte de la Loi fondamentale, qui est relativement concis en ce qui concerne les relations entre exécutif et Parlement. S'il existe une certaine emprise du juge sur la concrétisation du texte constitutionnel, cela ne signifie pas pour autant que son intervention soit sans limites. En résumé, notre travail s’attachera à montrer en quoi des décisions d’une cour constitutionnelle sont déterminantes ou non pour la construction d’un système de gouvernement.

  • Titre traduit

    The constitutional judge and the relationship between the Parliament and the Executive in the FRG


  • Résumé

    On the basis of the German example, without disregarding the French case, this thesis will analyse the constitutional justice in its dimension of jurisdictional regulation of a political regime. Indeed, if constitutional justice is regularly approached from the perspective of the fundamental rights’ protection, little research has been conducted in France on the constitutional judge’s role in the balance of powers. Political systems are not entirely determined by the text of their formal constitution. The German parliamentary regime owes a lot to its actors’ practice and it may therefore be useful to ask how the constitutional judge interferes in the relationship between the Parliament and the Executive. For example, Germany is referred to as “Chancellor Democracy” and “Coalition Democracy”. In France, one talks about “presidentialism” or even about “semi-presidential regime”, but few studies have analysed the role that constitutional justice plays in the determination of a government system. The aim of our research will more generally be to determine what a government system is. In order to reach this objective, one will have to try to go beyond the scope of the constitutional text in order, on the one hand, to ask whether there could be some constitutional law which is not sanctioned by the judge, and, on the other hand, to see whether a Constitution can be limited to its text as interpreted by the constitutional judge. Our research is highly topical as the European integration sometimes forces the constitutional judge to give its view on the national government system.