La poésie en décalé. Innovation, déplacement de traditions poétiques et naissance de nouveaux genres chez Philippe de Rémi, seigneur de Beaumanoir

par Anna Arato

Projet de thèse en Langues et littératures

Sous la direction de Nathalie Koble et de Sandor Kiss.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres en cotutelle avec l'Université de Debrecen , dans le cadre de Ecole transdisciplinaire Lettres - Sciences , en partenariat avec Département de Littérature et langages (laboratoire) et de Ecole normale supérieure (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Philippe de Beaumanoir (vers 1210 – 1265) est, avec son condisciple du Nord Adam de la Halle, le poète le plus novateur du Nord de la France du XIIIe siècle. Si ses deux immenses romans (quelques 16 000 vers) ont été édités et commentés, sa contribution à la littérature poétique, fondamentale, reste encore largement inexploitée. Philippe de Beaumanoir a pourtant fait figure d'inventeur, tant par les formes lyriques qu'il renouvelle (salut d'amour, chanson lyrique, fabliau, conte allégorique), que par celles qu'il crée de toutes pièces, puisque lui revient la paternité de la poésie du non-sens en langue vernaculaire : ses fatrasies et ses rêveries, éditées mais détachées du reste de sa production lyrique, ont surtout retenu l'attention des modernes, depuis leur mise au jour partielle par Georges Bataille. Un premier grand axe de la thèse se propose l'étude critique de l'œuvre lyrique du manuscrit BnF fr. 1588. Les huit pièces sont placées dans une perspective fondamentalement intertextuelle : leur étude formelle, sémantique et stylistique permet de définir le décalage et l'innovation que le poète réalise par rapport aux principales traditions poétiques dans lesquelles leur composition s'inscrit. Un deuxième axe de la thèse se construit autour de l'édition critique d'un choix de poèmes étudiés, répartis en grandes unités selon le genre auquel ils appartiennent. Enfin, une étude du contexte socio-culturel de la région arrageoise du XIIIe siècle cherchera à expliquer les raisons et les modalités de la naissance de la poésie novatrice de Philippe de Beaumanoir. A travers la notion de réseau poétique à cette échelle micro-historique, ce troisième axe de la thèse proposera une recontextualisation de l'œuvre du poète picard et la redéfinition de sa place et de son influence dans la production littéraire de son milieu et de son époque.

  • Titre traduit

    Poetry in shift. Innovation, displacement of traditions and emergence of new genres at Philippe de Rémi, seigneur de Beaumanoir


  • Résumé

    Philippe de Beaumanoir (about 1210 - 1265) is Adam de la Halle the most innovative poet of northern France of the thirteenth century. Although his two huge novels (some 16,000 verses) have been edited and commented on, his contribution to poetic, fundamental literature remains largely untapped. Philippe de Beaumanoir, however, was an inventor, as much by the lyrical forms he renews (love salvation, lyric song, fabliau, allegorical tale), as by those he creates from scratch, since paternity of the poetry of nonsense in the vernacular: its fatras and its reveries, published but detached from the rest of its lyric production, have especially caught the attention of the moderns, since their partial reedition by Georges Bataille. A first major axis of the thesis is the critical study of the lyric corpus of the manuscript BnF fr. 1588. The eight pieces are placed in a fundamentally intertextual perspective: their formal, semantic and stylistic study allows to define the shift and the innovation that the poet realizes in relation to the main poetic traditions in which their composition fits. A second axis of the thesis is built around the critical edition of a choice of studied poems, divided into large units according to the genre to which they belong. Finally, a study of the socio-cultural context of the thirteenth-century Arras region will seek to explain the reasons and modalities of the birth of Philippe de Beaumanoir's innovative poetry. Through the notion of poetic network on this micro-historical scale, this third axis of the thesis will propose a recontextualization of the poet's work and the redefinition of its place and influence in the literary production of its milieu and its time.