Sémantique Mécanisée et Compilation Vérifiée pour un Langage Synchrone à Flots de Données avec Réinitialisation

par Lélio Brun

Projet de thèse en Mathématiques

Sous la direction de Marc Pouzet et de Timothy Bourke.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale Sciences mathématiques de Paris centre , en partenariat avec DIENS - Département d'informatique de l'École normale supérieure (laboratoire) et de Ecole normale supérieure (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-09-2016 .


  • Résumé

    Les spécifications basées sur les schémas-blocs et machines à états sont utilisées pour la conception de systèmes de contrôle-commande, particulièrement dans le développement d'applications critiques. Des outils tels que Scade et Simulink/Stateflow sont équipés de compilateurs qui traduisent de telles spécifications en code exécutable. Ils proposent des langages de programmation permettant de composer des fonctions sur des flots, tel que l'illustre le langage synchrone à flots de données Lustre. Cette thèse présente Vélus, un compilateur Lustre vérifié dans l'assistant de preuves interactif Coq. Nous développons des modèles sémantiques pour les langages de la chaîne de compilation, et utilisons le compilateur C vérifié CompCert pour générer du code exécutable et donner une preuve de correction de bout en bout. Le défi principal est de montrer la préservation de la sémantique entre le paradigme flots de données et le paradigme impératif, et de raisonner sur la représentation bas niveau de l'état d'un programme. En particulier, nous traitons le reset modulaire, une primitive pour réinitialiser des sous-systèmes. Ceci implique la mise en place de modèles sémantiques adéquats, d'algorithmes de compilation et des preuves de correction correspondantes. Nous présentons un nouveau langage intermédiaire dans le schéma habituel de compilation modulaire dirigé par les horloges de Lustre. Ceci débouche sur l'implémentation de passes de compilation permettant de générer un meilleur code séquentiel, et facilite le raisonnement sur la correction des transformations successives du reset modulaire.

  • Titre traduit

    Mechanized Semantics and Verified Compilation for a Dataflow Synchronous Language with Reset


  • Résumé

    Specifications based on block diagrams and state machines are used to design control software, especially in the certified development of safety-critical applications. Tools like Scade and Simulink/Stateflow are equipped with compilers that translate such specifications into executable code. They provide programming languages for composing functions over streams as typified by dataflow synchronous languages like Lustre. In this thesis we present Vélus, a Lustre compiler verified in the interactive theorem prover Coq. We develop semantic models for the various languages in the compilation chain, and build on the verified CompCert C compiler to generate executable code and give an end-to-end correctness proof. The main challenge is to show semantic preservation between the dataflow paradigm and the imperative paradigm, and to reason about byte-level representations of program states. We treat, in particular, the modular reset construct, a primitive for resetting subsystems. This necessitates the design of suitable semantic models, compilation algorithms and corresponding correctness proofs. We introduce a novel intermediate language into the usual clock-directed modular compilation scheme of Lustre. This permits the implementation of compilation passes that generate better sequential code, and facilitates reasoning about the correctness of the successive transformations of the modular reset construct.