La production des fous : essai d'une sociologie du marché de la sorcellerie au Gabon

par Cordille-Verdia Babongui-Mba

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Rémy Bazenguissa et de Joseph Tonda.

Thèses en préparation à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université Omar Bongo (Libreville) , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 05-09-2016 .


  • Résumé

    Notre projet part d'un constat double: une présence massive des fous dans les rues de la capitale gabonaise qui témoigne d'une absence de prise en charge de l'Etat et une double signification de la maladie mentale. en effet, le sens commun stipule qu'il existe deux types de folie, une qui fait appel à la psychiatrie et l'autre qui fait intervenir le magico-religieux. la maladie de l’hôpital s'oppose à la maladie des noirs, autrement dit, quelqu'un ou quelque chose se cache nécessairement derrière la folie. ainsi nous partons des représentations de la folie pour comprendre le sens de la folie dite mystique et notamment, nous voudrions saisir le lien qui s'établit entre la folie et la richesse à travers les discours. il subsiste donc une forme d'économie de la folie mise en exergue par une logique d'exploitation en ce sens que la folie apparaît comme un moyen reproduction sociale,autrement dit, l'esprit du fou par un travail abstrait, produit des richesses. quelles sont alors les logiques et les mécanismes qui sou tendent ce processus de production des fous? nous organiserons donc ce travail autour de deux grandes parties, l'idée étant de saisir ce rapport d'exploitation que la folie laisse transparaître et la mobilisation des économies occultes comme dispositif de production. nous avons ainsi choisit de suivre les fous qu'on emmène chez les ngangas ou chez les pasteurs, pour mieux saisir à travers ces techniciens de la sorcellerie, le sens que prend la folie mystique au Gabon. ce travail s'inscrit dans la droite ligne des débats menés autour de la sorcellerie de la richesse, qui elle même s'ancre dans la théorie des économies occultes que nous mobilisons en guise de cadre théorique.

  • Titre traduit

    The production of fools : essay of sociology of the sorcery market in Gabon


  • Pas de résumé disponible.