Usage de Facebook par les enseignants pour la construction de la professionnalité

par Bélibi Tienin

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Beatrice Mabilon-bonfils.

Thèses en préparation à CY Cergy Paris Université , dans le cadre de Education, Didactique, Cognition , en partenariat avec BONHEURS -Bien être Organisations Numérique Habitabilité Education Universalité Relation Savoirs (laboratoire) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Nous avons d'abord cherché dans la littérature les usages faits de Facebook par des acteurs du monde professionnel autre que l'éducation. Il en ressort que cette plateforme sert pour la formation continue et la recherche de l'information en entreprise (Barrantes, 2015), pour le jeu, la promotion des idées, l'établissement des relations professionnelles (Barbe et Delcroix, 2009), pour la promotion, la vente des produits (Lina Zakhour, 2015). En éducation, notons des usages pour le perfectionnement professionnel (Rutherford, 2010). Chez l'enseignant, Facebook modifie le rapport espace-temps, le rapport au savoir (Damani et Sule, 2013). On a aussi des pages à vocation pédagogique pour préparer les cours (Damani, 2016). Mais, il y a chez certains enseignants des craintes, des peurs se traduisant dans le discours en une crise, une menace identitaire et une recherche de stabilité et d'identité (Damani et Sule, 2013, Damani, 2016). Dans ce contexte d'identité au travail mise en question, en quoi l'utilisation de la médiation numérique par Facebook affecte-t-elle la professionnalité enseignante ? Autrement dit, Facebook peut-il être le lieu de formation informelle et continue des enseignants ? Dans quelle mesure engendre-t-il des formes d'apprentissage informel permettant la construction de la professionnalité enseignante ? Notre hypothèse générale est : Facebook comme lieu tiers de paroles est un outil d'interactions qui participe à la construction de la professionnalité des enseignants et à leur formation informelle par une dialectique collaboration/conflits. Les hypothèses secondaires sont : Facebook est un espace de la construction de la professionnalité enseignante. La construction de la professionnalité enseignante, signe d'un apprentissage informel, est effective grâce au conflit socio cognitif sur cet espace numérique. La construction de la professionnalité enseignante est affectée par le climat socio affectif sur cet espace numérique. Dans la partie méthodologie, nous avons déjà administré et analysé un questionnaire à l'intention de 1002 enseignants du primaire et du secondaire du Burkina Faso pour en savoir sur les usages qu'ils font de Facebook, les outils utilisés, les moments et ce sur quoi portent ces usages. Nous avons aussi réalisé des captures de fils de discussion que nous analysons à présent pour en savoir sur la professionnalité enseignante, la gestion des conflits sociocognitifs, des conflits interpersonnels la construction identitaire et la crise identitaire. Nous avons intégré également dans notre démarche un entretien semi directif avec les enseignants actifs sur les groupes à l'étude. Notre travail se poursuit avec l'analyse interprétation des fils de discussion et l'entretien

  • Titre traduit

    The use of Facebook by education teachers for their professional development


  • Résumé

    We read about the use of Facebook by actors in the professional world other than education. It appears that this platform is used for continuous training and and information retrieval in companies (Barrantes, 2015), for entertainment; to convey ideas, to establish professional relations (Barbe and Delcroix, 2009), to promote and sell products (Lina Zakhour, 2015). In education, there are uses for professional development (Rutherford, 2010). For teachers, the network is changing their relation to space, time and knowledge (Damani and Sule, 2013). There are also educational pages which can help teachers plan their courses (Damani, 2016). There are fears among some teachers, fears that can lead to the threat of their identity and the quest for stability and identity (Damani and Sule, 2013, Damani, 2016). In this context, how does the use of this digital mediation affect teacher's professional development? In other words, can Facebook be a platform for informal and continuous teacher training ? To what extent does it generate forms of informal learning that allow professional development? Our general hypothesis is: Facebook is viewed as an interaction tool that contributes to the construction of teachers' professionalism and their informal training through a dialectical collaboration/conflicts. The secondary hypotheses are: Facebook is a space for the construction of teaching professionalism. The construction of teaching professionalism, a sign of informal learning, is effective thanks to the socio-cognitive conflict on this digital space. the construction of teaching professionalism is influenced by socioaffective climate on this digital space. In the methodology section, we have already administered and analyzed a questionnaire intended for 1002 primary and secondary school teachers in Burkina Faso to find out about the uses they make of Facebook, the tools used, the moments of usage… We have some discussion threads that we are now analyzing to find out about teacher professionalism, the study of socio-cognitive conflicts and interpersonal conflicts the construction of identity and identity crisis. We also included in our approach a semi-directive interview with teachers who are very participative on the groups under study. Our work continues with the analysis and interpretation of the threads and the interview.