Modélisation du bruit de combustion indirect à travers un étage de turbine.

par Ariane Emmanuelli

Projet de thèse en Acoustique

Sous la direction de Sebastien Ducruix.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences Mécaniques et Energétiques, Matériaux et Géosciences (Cachan, Val-de-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec ONERA - MFE - Mécanique des Fluides et Energétique (laboratoire) et de CentraleSupélec (2015-....) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de développer et valider un modèle semi-analytique pour la prévision du bruit de combustion généré par l'accélération de perturbations entropiques à travers un stator de turbine isolé. Les travaux s'appuient sur les développements analytiques réalisés dans la thèse de Jun Zheng. Au cours de cette dernière, un modèle semi-analytique bi-dimensionnel a été développé pour une tuyère. Ce modèle est dans un premier temps validé dans un contexte au plus proche de ces hypothèses. Il est ensuite repris et complété pour être appliqué à un stator isolé. Les niveaux obtenus sont validé et le bruit entropique est étudié par comparaison avec des simulations numériques, y compris un calcul ZDES.

  • Titre traduit

    Modelling of indirect combustion noise through a turbine stage.


  • Résumé

    The aim of this PhD is to develop and validate a semi-analytical model for the prediction of the indirect combustion noise generated by the acceleration of entropy perturbations through an isolated stator. This study is based on the PhD of Jun Zheng, who developed a bi-dimensional semi-analytical model for a nozzle. In a first instance, it is validated in a framework close to its hypothesis. It is then adapted and completed to be applicable to an isolated stator. Entropy noise is investigated and the model is validated by comparison with numerical simulations, including ZDES.