Les mobilisations africaines aux Nations Unies : émergence et mise en oeuvre de la route de l'esclave à l'UNESCO

par Khadim Sylla

Projet de thèse en Etudes politiques

Sous la direction de Johann Michel et de Aly Tandian.

Thèses en préparation à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université de Saint-Louis (Sénégal) , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 09-11-2015 .


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat porte sur les mobilisations africaines aux Nations-Unies dans l’émergence et la mise en œuvre de la Route de l’esclave à l’Unesco. Le choix de travailler sur la Route l’esclave et des hauts fonctionnaires de l’Unesco chargés de sa mise en œuvre se justifie pour la raison suivante : c’est pour la première fois que l’Unesco organise un programme exclusivement consacré à l’histoire de la traite négrière et de l’esclavage. En outre, une des raisons pour lesquelles nous avons souhaité travailler sur ce sujet, c’est qu’il peut fournir une clef d’entrée privilégiée pour étudier le rôle des hauts fonctionnaires africains et afro-descendants aux Nations Unies. Cette thèse tente d’apporter à la recherche sur les mémoires de l’esclavage, une perspective sociologique visant notamment à mieux apprécier le rôle des élites africaines et afro-descendantes dans le processus de mise à l’agenda des mémoires de l’esclavage.


  • Pas de résumé disponible.