Contribution à l'étude des discours spécialisés : décryptage de l'allocution annuelle du gouverneur de la Banque d'Angleterre à Mansion House (1946-2016)

par Laurence Harris (Veyssière)

Thèse de doctorat en Etudes Anglophones

Sous la direction de Cornelius Crowley et de Catherine Resche.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) , en partenariat avec Centre de recherches anglophones (Nanterre) (laboratoire) et de Centre de linguistique en Sorbonne (Paris) (laboratoire) depuis le 10-12-2015 .


  • Résumé

    Cette thèse s’inscrit dans le cadre des études anglophones et plus précisément de la recherche en anglais de spécialité, au confluent de plusieurs disciplines : linguistique, économie, textométrie, sans oublier les apports de l'approche civilisationnelle. S’intéresser à la langue implique de constituer un corpus, fondé sur un genre particulier ; de bien cerner la culture des milieux spécialisés concernés et de replacer l’analyse des discours dans leur contexte situationnel et historique, en abordant les questions de rhétorique, les précautions discursives, l’identité discursive, les métaphores ou la mise en récit. L’étude se fonde par ailleurs sur des connaissances spécifiques en politique monétaire et sur la société britannique contemporaine, qui justifient le bornage chronologique du corpus. Le décryptage des allocutions prononcées à Mansion House par les neuf gouverneurs de la Banque d’Angleterre qui se succèdent de 1946 à 2016 vise à une meilleure construction du sens en anglais de l’économie et de la finance ; l’étude diachronique permet par ailleurs de mesurer l’évolution du discours sur une période de 70 ans, de l’ère de l’opacité revendiquée à celle d’une stratégie de la transparence. Une lecture outillée des discours est proposée sous la forme d’un protocole textométrique exploratoire. Les enjeux de communication liés au rituel de Mansion House, la gestion de l’incertain, l’émergence du fait institutionnel, l’accueil critique de la presse, les rapports qu’entretient le gouverneur avec le chancelier de l’Échiquier, les événements qui ponctuent ou bouleversent les politiques engagées dans la Grande-Bretagne d’après-guerre, sont autant d’éclairages sur le discours spécialisé en question, ses contraintes et ses enjeux.

  • Titre traduit

    A contribution to the study of specialised discourse : a decoding of the annual address by the Governor of the Bank of England at Mansion House (1946-2016)


  • Résumé

    This research thesis, undertaken in the area of anglophone studies and, more specifically, in specialised English, stands at the crossroads of several disciplines: linguistics, economics, data mining, history, politics and the study of institutional trust. Engaging with language involves building a genre-based corpus, understanding the culture of the specialised communities within which discourse emerges, the exploration of discourse in its situational and historical context and the analysis of the strategies deployed, in terms of rhetoric, hedging, metaphors or narration. The study is also based on the specific knowledge of the monetary policy and, more generally, of the dynamic of contemporary British society underpinning the chronological span of the corpus. The decoding of the speeches delivered between 1946 and 2016 at Mansion House, by nine successive Governors of the Bank of England, aims at a better understanding of language in finance and economics. The diachronicity of the study helps in the comprehension of changes affecting the production and the reception of the speeches over a period of 70 years, from the era of constructive ambiguity to a strategy of transparency by the Bank of England. Computer-assisted analysis of the speeches is presented in the form of an exploratory protocol. Communication issues arising from the Mansion House ritual, the management of uncertainty, the emergence of institutional facts, the critical reception of the speeches by the press, the relationship between the Governor and the Chancellor of the Exchequer, as well as the episodes affecting or overturning policies in post-war Britain provide further insight into the specialized discourse in question, its constraints and its challenges.