La lutte contre la piraterie maritime dans le golfe de Guinée: Contribution aux questionnements du droit relatifs à la piraterie contemporaine.

par Dametoti Yatombo

Projet de thèse en Sécurité Internationale et défense

Sous la direction de Catherine Schneider.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences juridiques (Grenoble) , en partenariat avec Centre d'Etudes sur la Sécurité Internationale et les Coopérations Européennes (laboratoire) depuis le 13-10-2015 .


  • Résumé

    Le golfe de Guinée, espace maritime considéré comme l'une des régions les plus pétrolifères de la planète Terre, est exposée à une grande insécurité maritime. Cette insécurité qui se résume en grande partie à la piraterie maritime, affecte très sérieusement le commerce international et porte atteinte à la sécurité et à la paix mondiales. La piraterie maritime a connu un pic d'intensité préoccupant dans le golfe de Guinée ces dernières années. En effet, au moins 205 attaques ont été enregistrées dans cette région entre 2005 et mai 2015. La Convention de Montego Bay définit la piraterie à son article 101. Cependant, les actes perpétrés dans le golfe de Guinée relèvent plus de la piraterie ou des vols à mains armée ? Quelle différence fait-on entre sécurité maritime et sureté maritime ? Quelle est la position du droit international et des droits régionaux africains et des différents acteurs internationaux, étatiques ou non concernés, par cette insécurité grandissante du Golfe de Guinée ? D'où les actions mises en œuvre au niveau régional et étatiques tirent-elles leur licéité et quelle est leur efficacité? La présente recherche aura donc pour but d'apporter des réponses précises à ces interrogations et de faire des propositions qui permettront, à travers l'analyse de la spécificité de la piraterie maritime dans le golfe de Guinée, une meilleure compréhension de la piraterie contemporaine et des voies à explorer, au plan international et régional, pour une adaptation des moyens de lutte contre cette piraterie contemporaine

  • Titre traduit

    THE FIGHT AGAINST MARITIME PIRACY IN THE GULF OF GUINEA: CONTRIBUTION TO THE QUESTIONINGS OF THE LAW RELATIVE TO THE CONTEMPORARY PIRACY


  • Résumé

    The Gulf of Guinea maritime area considered one of the most oil regions of the planet Earth, is exposed to a great maritime insecurity. This insecurity comes down largely to maritime piracy seriously affect international trade and undermines security and world peace. Maritime piracy has experienced an alarming intensity peak in the Gulf of Guinea in recent years. Indeed, at least 205 attacks were recorded in this region between 2005 and May 2015. The Montego Bay Convention defines piracy in Article 101. However, the acts perpetrated in the Gulf of Guinea have more to piracy or theft armed hands? What difference does one between maritime safety and maritime security? What is the position of international law and the African regional rights and international actors, state and non concerned by the growing insecurity in the Gulf of Guinea? Hence the actions implemented at regional and state level they derive their lawfulness and how effective are they? This research therefore will aim to provide precise answers to these questions and make proposals that will, through the analysis of the specificity of maritime piracy in the Gulf of Guinea, a better understanding of contemporary piracy and pathways to explore, at international and regional level, to adapt the means to fight against this contemporary piracy