Masculinités et enseignement du football de 1985 à nos jours.

par Nicolas Iffrig

Projet de thèse en Sciences du sport (staps)

Sous la direction de Jean Saint Martin.


  • Résumé

    Longtemps considérée comme forte, autoritaire, violente, la masculinité hégémonique patriarcale tend progressivement à s'estomper au profit d'une multitude de nouvelles identités masculines. Des revendications étudiantes et féministes des années 1970 de libération et de libéralisation des moeurs à la légalisation du "mariage pour tous", la société française, à travers ses diverses institutions, participe à l'explosion du modèle patriarcal viril et dominant. Dans ce cadre, l'Ecole et l'EPS, à travers la formation physique et morale des futurs citoyens, jouent un rôle majeur dans l'émancipation et l'épanouissement de nouvelles identités masculines. En proposant dans son offre culturelle, des activités physiques et sportives telles que le football, l'Ecole démontre son originalité et sa volonté de se démarquer des milieux associatifs et fédéraux, dans lesquels le football subit son image, pas toujours galvaudée, de pratique homophobe, misogyne et violente.


  • Pas de résumé disponible.