Baden-Baden - « La capitale d’été de l’Europe ». Genèse et transformation d’un espace transculturel (1830-1880). Titre original (allemand)

par Eva Zimmermann

Projet de thèse en Allemand

Sous la direction de Uwe Puschner.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de École doctorale Humanités Nouvelles - Fernand Braudel (Lorraine) depuis le 15-01-2015 .


  • Résumé

    L’étude analyse le phénomène du thermalisme au 19e siècle sous l’angle d’une histoire croisée à l’instar de la genèse de la ville de Baden-Baden entre 1830 et 1880, qui à l’époque passait pour la « capitale d’été de l’Europe ». En adoptant une approche multidimensionnelle, l’étude cherche d’abord à démontrer les conditions et la procédure de la formation d’un espace transculturel. En outre, elle se fixe comme objectif de dégager des conclusions plus générales sur l’importance et l’efficacité de tels espace dans le contexte de l’avènement du monde moderne. Il s’agit de faire ressortir les facteurs et les mécanismes qui contribuaient à la formation d’un espace d’hybridation culturelle, de démontrer le dynamisme qui l’animait et qu’il dégageait, mais aussi de révéler les conflits d’intérêts et les limites de l’interpénétration culturelle. En l’occurrence, l’étude prend essentiellement en considération les divers acteurs intéressés, ainsi que le rôle et la modification potentielle des perceptions d’autrui dans le contexte de la rencontre interculturelle. L’analyse repose sur un modèle de l’espace qui emprunte à Henri Lefebvre la dialectique tridimensionnelle de la production de l’espace, à Pierre Bourdieu la théorie de l’espace social et des effets du lieu, et prend notamment en compte le concept d’hétérotopie de Michel Foucault..

  • Titre traduit

    Baden-Baden – « The Summer Capital of Europe ». The Evolution and Transformation of a Transcultural Space (1830-1880).


  • Pas de résumé disponible.