Protection sociale et prévention chez les artisans du bâtiment : regards croisés sur la gestion des risques sociaux tout au long de la vie.

par Marine Guichard

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Jean-Philippe Viriot Durandal.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de École doctorale Humanités Nouvelles - Fernand Braudel (Lorraine) depuis le 12-03-2015 .


  • Résumé

    Plus ou moins récentes, les évolutions du cadre institutionnel de la protection sociale des artisans appellent des approches renouvelées et approfondies de leurs rapports aux risques professionnels, et de la place que ces risques occupent dans leur protection sociale comme support de sécurisation de leur parcours de vie. Elles justifient un besoin de connaissances précises concernant les indépendants en matière de gestion de leur santé au travail et de stratégies d'anticipation de leur retraite, deux domaines qui ont été de manière quasi-exclusive étudiés pour des populations salariées. La tradition d'auto-organisation propre au bâtiment, institutionnalisée à travers un organisme de prévention, des services de santé au travail et un groupe de protection sociale complémentaire, tous spécifiques, offre un cadre privilégié pour mener ce type d'études sur le groupe professionnel des artisans du bâtiment. Notre projet de recherche mobilise deux conceptions du risque « social », dont il s'agit de chercher à croiser et à articuler les éclairages respectifs qu'elles produisent à l'épreuve des enquêtes de terrain. Autrement dit, nous nous interrogeons sur la manière dont l'offre formelle peut progresser dans le sens d'une meilleure prise en compte des problématiques que révèle l'étude des modes informels de gestion des risques, ces derniers conduisant à faire entrer dans le champ de la réflexion des risques inhérents à la condition de travailleur non salarié. Deux axes de travail sont privilégiés : -Comment est mise en place une logique d'offre de couverture qui obéit à des impératifs de standardisation ? -Comment s'élabore une gestion pratique des risques, au cœur de l'espace socio-économique, et souvent familial, de l'entreprise artisanale ?


  • Pas de résumé disponible.