Iglesia católica y violencia armada en Colombia. Dinámicas y transformaciones (1990-2016)

par José Dario Rodriguez Cuadros

Projet de thèse en Etudes politiques

Sous la direction de Gilles Bataillon.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 13-10-2014 .

  • Titre traduit

    Église catholique et violence armée en Colombie. Dynamiques et transformations (1990-2016)


  • Résumé

    Cette thèse analyse le rôle joué par l'Église catholique colombienne pendant la période 1990-2016 dans quatre diocèses situés dans des zones directement touchées par le conflit armé : Tumaco, Quibdó, Barrancabermeja et San Vicente del Caguán. Pour ce faire, elle établit un dialogue interdisciplinaire entre l'histoire politique, la théologie et la sociologie politique, qui permettent de comprendre, à partir d'une analyse des concepts théologiques, enrichie par une vision historique de longue durée, les modes d'interaction et d'imbrication de l'institution ecclésiastique colombienne dans la société et la configuration de l’État au cours du XXème siècle. S'appuyant sur ces deux disciplines qui étudient les relations Église–État et Pouvoir–Violence, cette recherche contribue à une meilleure compréhension de la relation Église–Violence à partir d’une approche basée sur l’élaboration d’une sociologie politique de l’expérience vécue dans les quatre diocèses mentionnées. De cette façon, on offre à la fois un regard large et détaillé sur les chevauchements et les transformations de l'Église catholique locale à partir de l'analyse de la dynamique du conflit armé régional, de l'histoire ecclésiastique locale et d'un large éventail d'entretiens réalisés avec des personnes d'Église qui ont vécu et travaillé dans ces régions pendant la période étudiée. Cette étude permet de comprendre les transformations qui se sont produites dans l'Église au niveau national à la suite de ces expériences locales, ainsi que de démontrer pourquoi l'épiscopat de Colombie, contrairement à d'autres pays d'Amérique latine, ne vit et n’assimile que jusqu’au milieu des années 1990, dans le feu de la violence armée qui s'est répandue sur une grande partie du territoire national, les évolutions structurelles et pastorales stimulées par le Concile Vatican II. Cette thèse démontre aussi le poids que l'Église tient encore en Colombie et la capacité de transformation sociale qu'elle a eu dans les régions étudiées en jouant un rôle décisif dans le soutien aux communautés, la défense des victimes et les diverses stratégies pour agir contre les abus des acteurs armés.


  • Résumé

    This doctoral thesis analyses the role played by the Colombian Catholic Church during the period 1990-2016 in four dioceses located in areas directly affected by the armed conflict: Tumaco, Quibdó, Barrancabermeja and San Vicente del Caguán. To this end, it establishes an interdisciplinary dialogue between political history, theology and political sociology, which makes it possible to understand, on the basis of an analysis of theological concepts and enriched by a long-term historical vision, the modes of interaction and interweaving of the Colombian ecclesiastical institution in society and the State during the 20th century. Drawing on these two disciplines, this research contributes to a better understanding of the Church – Violence relationship from an approach based on a political sociology of the lived experience in these four dioceses. In this way, both a broad and detailed view of the overlaps and transformations of the local Catholic Church is provided, based on an analysis of the dynamics of the regional armed conflict, local church history and a wide range of interviews with Church people who have lived and worked in these regions during the period studied. This research makes possible an understanding of the transformations that have occurred in the Church at the national level as a result of these local experiences. It also demonstrates why the episcopate of Colombia, unlike other Latin American countries, only lived and assimilated the structural and pastoral developments stimulated by the Second Vatican Council during the mid-1990s, in the heat of the armed violence that spread over a large part of the national territory. This thesis also demonstrates the weight that the Catholic Church still holds in Colombia and the capacity for social transformation that she has had in the regions studied by playing a decisive role in supporting communities, defending victims and using various strategies to act against abuses by armed actors.