Entre Mars et Mercure : l'Union européenne et la dimension conflictuelle des relations internationales

par Jean-Baptiste Welschinger

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Philippe Raynaud.

Thèses en préparation à Paris 2 , dans le cadre de École doctorale histoire du droit, philosophie du droit et sociologie du droit (Paris) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    L'objet de cette recherche sera d'étudier la manière dont l'Union européenne envisage la dimension conflictuelle des relations internationales. Depuis la création de la PSDC, l'Europe a effectué de nombreuses missions mais reste incertaine sur la prise en charge de sa propre sécurité dans un monde marqué par des conflits nombreux et par l'émergence de puissances dont le projet politique et le modèle de société peuvent entrer en concurrence avec celui de l'UE. On peut donc penser que l'action internationale de l'UE ne sera pleinement efficace que si elle parvient à donner une dimension stratégique à sa politique, au-delà de la dimension économique. La mise en place d'une politique de défense à l'échelle de l'Europe implique aussi une réflexion sur le sens de la paix, qui ne peut pas s'en tenir au pacifisme post héroïque caractéristique des sociétés démocratiques européennes, mais qui doit prendre en compte l'existence, dans le monde contemporain, de forces, étatiques ou non, qui récusent cette perspective. L'échec du traité de la CED ne doit pas faire oublier que le projet initial des pères de l'Europe reposait sur une construction éminemment politique bien avant d'être économique. Le but de ce travail sera d'analyser l'évolution de l'approche européenne des questions de sécurité, afin de déterminer si cette dimension du projet européen conserve un sens aujourd'hui.


  • Pas de résumé disponible.