Analyse des opérations militaires extérieures françaises en Afrique : évolutions et enjeux

par Sandrine Aubert

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Jean-Denis Mouton et de Etienne Criqui.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole Doctorale des Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et Gestion depuis le 06-11-2014 .


  • Résumé

    Analyse des Opérations Militaires Extérieures Françaises en Afrique : Evolutions et Enjeux par Sandrine Aubert-Cam. L'Afrique connaît depuis la fin de la Guerre froide en 1991, des conflits ethniques très importants qui déstabilisent des pays entiers, provoquent et conduisent à des massacres à grande échelle (Libéria, Rwanda et Sierra Léone). Les Etats réputés stables ou les Etas limitrophes subissent les répercussions des guerres civiles voisines par les incursions de bandes armées incontrôlables; Du fait de son instabilité permanente, l'Afrique est depuis les années 1990, la région du globe concernée par les opérations extérieures de l'armée française. Le passé historique commun avec les anciennes colonies françaises, les relations économiques privilégiées avec l'Afrique de l'Ouest, les relations culturelles avec les pays francophones expliquent l'importance de l'Afrique pour la France. Sur le plan militaire, les accords de défense, les forces militaires françaises permanentes, les écoles de formation des troupes africaines et la création de bases logistiques ; armement et matériel sous l'égide de notre pays démontrent la nécessité d'engager le continent vers un processus de stabilisation et de contrer la montée de tout extrémisme. Aucun Etat n'est plus engagé en Afrique que la France (RCA, Mali, Côte d'Ivoire). Qui plus est, l'ONU dans le cadre de ses missions ne cesse de faire appel aux pays occidentaux ayant des liens privilégiés avec ces pays touchés par des conflits.