Le geste du conteur chez l'écrivain Erri de Luca

par Alexandra Campe (Bourgne)

Projet de thèse en Littératures et civilisations comparées

Sous la direction de Philippe Daros.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (Paris) , en partenariat avec Centre d'études et de recherches comparatistes (Paris) (laboratoire) et de Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) depuis le 04-09-2013 .


  • Résumé

    L’écrivain Erri De Luca agit comme un passeur d’histoires personnelles, intimes et collectives, ce qui nous conduit à en étudier les origines et les fondements. À nous interroger sur la manière dont l’écriture poétique et sensible du poète rend possible une transmission de l’Histoire. Or, cela pose évidemment la question de la mémoire et de la manière dont elle est restituée : interprétation, manque, oubli, réinvention rétrospective. Mais révèle aussi la possibilité des récits d’offrir au lecteur contemporain la capacité de s’approprier cette Histoire qu’il n’a pas nécessairement vécue. En effet au coeur de cette oeuvre singulière se déploie une force de prédication qui donne au lecteur attentif la possibilité de saisir une phrase sensible où s’exprime la puissance de l’image, de se l’approprier, de la mémoriser et enfin de la transmettre de nouveau en la remodelant. D’où l’importance de ce geste du conteur dans l’écriture d’Erri De Luca et l’intérêt que nous y portons. Dès lors le style narratif où domine cette poétique de la sensation, révèle un art de raconter par excellence.

  • Titre traduit

    The gesture of the storyteller at the writer Erri De Luca


  • Résumé

    The writer Erri De Luca acts as a storyteller of personal, intimate and collective stories. It leads us to study the origins and the foundations of his writing. It makes us think about the way his poetic and sensitive writing makes a transmission of History possible. Yet, it inevitably questions memory and the way this memory is reproduced: interpretation, absence, forgetfulness and retrospective reinvention. It also reveals the possibility of story telling to offer today’s reader the capacity to appropriate this History he may not have lived through. A the heart of this singular work indeed, there is a strength of speech which enables the attentive reader to understand a sensitive sentence in which the power of the image is fully expressed. The reader can seize this sentence and memorize it before transmitting it again after remodelling it. Thus the importance of this storytelling particularity in Erri De Luca’s writing. From then on De Luca’s narrative style full of lyrical sensation, reveals a powerful mastery of telling.