Multiculturalité imaginée : les jeunes Indonésiens en mouvement

par Lucia ratih Kusumadewi

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Philippe Bataille et de Michel Wieviorka.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 10-11-2008 .


  • Résumé

    Le monde actuel est confronté à la montée en puissance de l’ethnocentrisme communautaire. Dans bien des cas, cet ethnocentrisme exagéré a eu pour résultat la dégradation, voire la destruction de la culture d’une communauté qui en élimine d’autres. En tant que société multiculturelle, l’Indonésie est confrontée a un défi considérable relatif au renforcement de l’ethnocentrisme communautaire et à la gestion du vivre-ensemble dans la diversité culturelle. Celle-ci n’est pas facile à atteindre, alors que la diversité culturelle est déjà devenue un produit de consommation politique dont jouent de temps à autre de nombreux groupes qui ont intérêt à se saisir du pouvoir politique ainsi que des ressources économiques. Ce travail de recherche est une étude du mouvement multiculturel indonésien par lequel des citoyens s’efforcent a la fois de créer et de maintenir la structure d’une société multiculturelle, c’est-à-dire d’une société qui puisse gérer sa diversité culturelle, vivre dans l’estime et le respect mutuels, sans qu’il y ait de domination ou de supériorité d’un groupe déterminé sur un autre. Cette étude a été menée en 2010 et 2011, en utilisant une méthode de recherche qualitative associant des entretiens approfondis et la mise en place d’une intervention sociologique à laquelle a participé un groupe de jeunes activistes du mouvement multiculturel de Yogyakarta. Outre l’identification de diverses problématiques rencontrées par le mouvement multiculturel indonésien en général, et les mouvements nés a l’initiative des jeunes de Yogyakarta en particulier, nous avons également essayé, par le biais de l’intervention sociologique, d’aller plus en profondeur dans une étude du mouvement social qui aborde la question de la manière dont les acteurs sociaux et le Sujet sont à l’œuvre dans ce mouvement.

  • Titre traduit

    Imagining multiculturality : young Indonesians in movement


  • Résumé

    The world today is faced with the strengthening of ethnocentrism. In many cases, excessive ethnocentrism has succeeded in degrading and even destroying community civilization by eliminating others. As a multicultural society, Indonesia faces considerable challenges related to the strengthening of ethnocentrism and management of shared life in its cultural diversity. This is not easily achieved when cultural diversity has become a political commodity that is played from time to time by many interested parties to gain political power and economic resources. This study is a study of the multicultural movement in Indonesia, which is an effort of its citizens to create and maintain a multicultural society, namely people who are able to manage their cultural diversity, respect other’s lives and respect each other, without the dominance and superiority of certain groups over other groups. The study has been conducted in 2010 and 2011, using qualitative research methods with in-depth interviews and by organizing an « intervention sociologique » which was followed by a group of young activists from the multicultural movement in Yogyakarta. In addition to identifying the various problems faced by the multicultural movement in Indonesia in general, and the movement initiated by young people in Yogyakarta in particular, through the « intervention sociologique » we also tried to go further into a more in-depth study of social movements that touched on questions about how social actors and « Subjects » work in that movement.