Rôle de la neurogenèse hippocampique dans Les effets antidépresseurs et dans un modèle autistique

par Hoda Elsayed Eliwa Ali Kasem

Projet de thèse en Sciences de la Vie et de la Santé

Sous la direction de Catherine Belzung et de Alexandre Surget.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant - SSBCV , en partenariat avec Belzung (laboratoire) et de Equipe 1 - Psychiatrie Neuro-fonctionnelle (equipe de recherche) depuis le 05-09-2016 .


  • Résumé

    Le trouble dépressif majeur est un trouble psychiatrique complexe avec des déficiences cognitives, affectives et physiologiques. La neurogenèse de l'hippocampe adulte (NHA) est l'un des exemples robustes de la neuroplasticité cérébrale. NHA désigne la génération et l'addition de nouveaux neurones chez l'adulte dans les circuits cérébraux existants. Les neurones hippocampiques sont impliqués dans les fonctions cognitives et dans l'adaptation aux épisodes temporels. L'évolution temporelle de l'NHA rappelle l'évolution temporelle des effets des antidépresseurs (AD). De plus, il a été constaté que le NHA diminuait par le stress et augmentait avec les anti-dépresseurs. En effet, ces corrélations suggèrent une relation entre les réponses au stress, les effets antidépresseurs et le taux de neurogenèse. En outre, il a été démontré que la neurogenèse hippocampique est cruciale pour les effets comportementaux des AD. À son tour, le but du présent travail est d'étudier si l'augmentation de la fonction NHA est suffisante pour produire des effets semblables à ceux de la récupération des AD. En outre, un autre projet axé sur le modèle de souris autistique a été lancé. Ce projet vise principalement à évaluer l'effet de la stimulation ultrasonore focale sur un modèle de souris autiste construit sur différentes bases étiologiques; Modèle Valproate (VPA) et la lignée de souris BTBR. Les souris sont exposées à la stimulation ultrasonore focale, puis différents tests comportementaux sont effectués pour mesurer les comportements sociaux et cognitifs.Après cela, les cerveaux sont collectés pour des études immunohistochimiques.

  • Titre traduit

    Role Of Hippocampal Neurogenesis In Antidepressant Effects and in autistic model


  • Résumé

    Major Depressive Disorder is a complex psychiatric disorder with cognitive, affective,and physiological impairments.Adult Hippocampal Neurogenesis (AHN) is one of the robust examples of the brain neuroplasticity. AHN refers to the generation and addition of new adult-born neurons into the existing brain circuitry. Hippocampal neurons implicate in cognitive functions and adaptation to temporal episodes.The time course of AHN is reminiscent to the time course of antidepressants (ADs) effects. In addition, the AHN was found to decrease by stress and increase by antidepressants. Indeed, These correlations suggested a relationship between stress responses, anti-depressants effects and neurogenesis rate.In addition, it has been shown that hippocampal neurogenesis is crucial for behavioral effects of ADs.In turn, the main aim of the current work is to investigate whether increased AHN is sufficient to produce ADs recovery like effect. In addition, another project focusing on autistic mouse model has been started. This project aims primarily to evaluate the effect of the focal ultrasound stimulation on an autistic mouse model constructed on different etiological bases; Valproate (VPA) model and the BTBR mouse line. Mice are exposed to Focal Ultrasound Stimulation, then different behavioral tests are performed to measure the social and cognitive behaviors.After that, Brains are collected for immunohistochemical studying