Emission d'Electrochimiluminescence au niveau des micro/nanoparticules de carbon dispersés pour bulk immuno-essais

par Jing Yu

Projet de thèse en Chimie Analytique et Environnementale

Sous la direction de Neso Sojic.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sciences Chimiques , en partenariat avec Institut des Sciences Moléculaires (laboratoire) et de NanoSystèmes Analytiques (NSysA) (equipe de recherche) depuis le 10-10-2018 .


  • Résumé

    L'objectif du projet de doctorat est le development d'une nouvelle generation des systémes immuno-essais ultrasensibles. La combinaison de l'imagerie d'electrochimiluminescence (ECL) en 3D avec les propriétés uniques des carbon nanotubes multiwalled represente la base de cette nouvelle technologie. L'approche émergente d'ECL en 3D au niveau des milions de nano-micro emettiteurs en solution est déjà en étude à l' université de Bordeaux. Chaque single nano-objet est controlé par electrochimie bipolaire (BPE) et il acte comme un nanosensor qui genere un emission ECL. BPE est une technique wireless qui promouvoit des reactions electrochimiques à la surface des objets conducteurs dispersés en solution. Par conséquence, l'emission ECL a lieu dans l'entiér volume de solution, un changement important par rapport a la classique approche 2D. La possibilité d'une detection 3D de l'intensité ECL represente un importante amélioration, en particulier de la sensibilité des nouvaux systémes immuno-essais.

  • Titre traduit

    Electrochemiluminescence emission at the level of a dispersion of carbon micro/nanoparticles for bulk immunoassays


  • Résumé

    The goal of this PhD project is to develop a new generation of ultrasensitive microfluidic immunoassays. This will be based on a novel technology combining the ECL readout in 3D with the unique properties of multi-walled carbon nanotubes (MWCNTs). Indeed, to overcome this intrinsic limitation, a novel technology that allows 3D ECL at the level of millions of nano/micro-emitters dispersed in solution has been developed at the University of Bordeaux. Each single nano-object is addressed remotely by bipolar electrochemistry (BPE) and acts as a nanosensor generating ECL light. BPE is a wireless method which promotes electrochemical reactions at conductive objects placed in an electric field. By this means, ECL emission is triggered simultaneously on all the objects dispersed in solution. Thus, this results in emission of ECL light from the entire solution, which is a change of paradigm with respect to the classic 2D approach. The resulting 3D ECL intensity is largely enhanced and is expected to drastically improve the sensitivity of further immunoassays.