Prédiction de routines situationnelles dans l'activité des personnes fragiles

par Paul Compagnon

Projet de thèse en Informatique

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale en Informatique et Mathématiques de Lyon , en partenariat avec Orange (entreprise) et de Institut national des sciences appliquées de Lyon (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) depuis le 08-01-2018 .


  • Résumé

    La prise en charge des personnes fragiles (âgées, handicapées ou temporairement affaiblies) à leur domicile est un enjeu social et économique majeur, susceptible d'améliorer aussi bien la qualité de vie des personnes que leur suivi médical. A cet effet, les données inertielles sont particulièrement intéressantes car, de nos jours, les capteurs inertiels sont facilement embarqués dans les objets peu encombrants de la vie quotidienne comme les téléphones portables. L'objectif de cette thèse est l'application d'algorithmes d'apprentissage automatique à la reconnaissance de routines dans des données inertielles pour rendre compte de l'autonomie des personnes et prédire d’éventuelles dégradations de leur condition.


  • Pas de résumé disponible.