Croissance économique, ressources minières et environnement: le cas des pays de l'Afrique Subsaharienne.

par Amadou Diallo

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Catherine Baumont et de Dominique Bianco.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de Droit, Gestion, Sciences Economique et Politique , en partenariat avec LEDI - Laboratoire d'Économie de Dijon (laboratoire) depuis le 13-11-2013 .


  • Résumé

    Le processus de développement économique de l'ASS a été très marqué par l'intervention des IFI à travers les programmes d'ajustement structurels entrepris à la fin des années 1980. Si les politiques de réformes avaient un cadre plutôt général orientées vers la stabilisation macroéconomique, la privatisation et la dérèglementation des économies, dans les pays miniers la réforme a particulièrement ciblé le secteur minier principal secteur d'exportation. Le rôle de l'Etat dans l'économie a connu des mutations importantes. L'Etat s'est retiré de la sphère économique et se contente désormais d'un rôle purement régulateur. Le retrait de l'Etat a contribué à son affaiblissement caractérisé par une offre d'infrastructures quasiment inexistante ou médiocre couplée d'une faiblesse institutionnelle tangible ; ce qui impacte de facto toute stratégie de développement en général et de mise en valeur des ressources minières en particulier. Face à l'échec avéré de la série de réformes entreprises et de la conjonction d'un certain nombre de facteurs dont entre autres les mutations qu'a connue l'économie mondiale avec la forte expansion des économies émergentes le débat sur le rôle de l'Etat dans la conduite du développement a évolué. Dans ce contexte, il convient d'interroger les liens entre les ressources minières, les infrastructures et la croissance économique. Généralement, l'analyse des déterminants de la croissance des pays de l'ASS se limite aux facteurs de croissance traditionnels tels que le capital (physique et humain) et le travail. Cependant, la prise en compte des liens étroits entre les ressources minières, l'offre d'infrastructure et de l'environnement nous semble être déterminante dans la tentative de compréhension de la croissance des pays miniers. C'est dans cette optique que nous nous intéressons à étudier le rôle des ressources minières dans la croissance économique des pays riches en ressources minières à travers les liens plus ou moins indirects de ces dernières avec la dotation en infrastructures et la préservation de l'environnement.

  • Titre traduit

    Economic growth, mining resources and environment: the case of the countries of Sub-Saharan Africa.


  • Résumé

    The economic development process of SSA was very marked by the IFIs' intervention through the structural adjustment programs undertaken in the late 1980s. While the reform policies had a rather general framework oriented towards macroeconomic stabilization, privatization and deregulation of economies, in the mining countries the reform specifically targeted the main mining sector export sector. The role of the State in the economy has undergone major changes. The State has withdrawn from the economic sphere and is now satisfied with a purely regulatory role. The withdrawal of the State has contributed to its weakening characterized by an almost non-existent or mediocre supply of infrastructure coupled with a tangible institutional weakness; which de facto impacts any development strategy in general and the development of mineral resources in particular. Faced with the proven failure of the series of reforms undertaken and the combination of a number of factors, including the changes in the global economy with the rapid expansion of emerging economies, State in the conduct of development has evolved. In this context, the links between mining resources, infrastructure and economic growth should be examined. Generally, the analysis of the determinants of growth in SSA countries is limited to traditional growth factors such as capital (physical and human) and labor. However, taking into account the close links between mining resources, infrastructure supply and the environment seems to us to be decisive in the attempt to understand the growth of mining countries. It is with this in mind that we are interested in studying the role of mineral resources in the economic growth of countries rich in mineral resources through the more or less indirect links between these resources and the provision of infrastructures and the preservation of the environment.