Protéger les petites îles de méditerranée occidentale : de l'identification des enjeux de la conservation de la biodiversité insulaire à la mise en place d'actions de protection

par Orianne Crouteix

Thèse de doctorat en Geographie

Sous la direction de Nathalie Bernardie-Tahir et de Frédéric Richard.

Le président du jury était Sylvain Guyot.

Le jury était composé de Nathalie Bernardie-Tahir, Frédéric Richard, Sylvain Guyot, Fabrice Bernard.

Les rapporteurs étaient Louis Brigand, Jean-Louis Yengué.


  • Résumé

    Soumise à une pression anthropique forte et croissante, la nature méditerranéenne connue pour sarichesse interspécifique est menacée sur les espaces continentaux et les plus grandes îles. Lespetites îles et les îlots se présentent alors comme les derniers refuges d’une biodiversité rare etmenacée. Dans ce contexte, la délégation Europe et International du Conservatoire du Littoral a créél’Initiative PIM, un programme d’assistance et d’échanges pour la protection de ces territoires.Par conséquent, même en Méditerranée, les îles, et particulièrement les plus petites d’entre ellesdeviennent un enjeu environnemental discuté dans les sphères politiques nationales etinternationales. En effet, si jusqu’à nos jours les îles ont occupé une place centrale dans laconstruction des savoirs scientifiques en sciences naturelles et en sciences sociales, elles seretrouvent aujourd’hui sur le devant de la scène dans de nombreuses politiques environnementales.Rendue possible par le dispositif CIFRE, ce travail de recherche s’intègre dans l’Initiative PIM par uneimmersion de plus de deux ans. Cette dernière s’incarne dans la réalisation d’un atlas encyclopédiquedes petites îles de Méditerranée occidentale. L’objectif de cet ouvrage est d’être le socle d’unplaidoyer pour la protection de la biodiversité de ces territoires, réalisé en s’appuyant sur les donnéesenvironnementales pour construire des stratégies de conservation. Les acteurs de la sciencedeviendraient alors centraux dans l’élaboration de ces stratégies. Ce travail de recherche interroge lesplaces prises par les scientifiques dans la fabrique des politiques environnementales. Qu’ils s’agissentde la construction de l’enjeu ou de la mise en place d’actions concrètes, les scientifiques peuvent êtreamenés à jouer différents rôles. En s’appuyant sur l’analyse de différentes actions environnementalesmenées pour protéger la biodiversité des petites îles de Méditerranée, une typologie des rôlesoccupés par les scientifiques est alors établie. Si les scientifiques prennent parfois une place enamont de la politique environnementale en orientant la décision, ils leur arrivent aussi d’être intégrés àl’action et les considérations écologiques qu’ils soulèvent sont mises en regards de nombreux autreséléments tels que l’acceptabilité sociale ; enfin dans certains cas, ils deviennent des cautions etjustifient l’action environnementale.

  • Titre traduit

    Protecting the small islands of the western Mediterranean basin : From identification of environmental issues to the implementation of conservation actions


  • Résumé

    Under strong and increasing human pressure, the Mediterranean environment, famous for its richnessis threatened especially along continental areas and larger islands. Small islands and islets appear asthe last refuges of endemic and endangered biodiversity. In this context, the European andInternational delegation of Conservatoire du Littoral created the PIM Initiative, a program to promotethe exchange of best practices for the protection of these territories.Therefore, even the Mediterranean nature composed of the islands, and particularly the smaller ones,has become an environmental issue discussed on the national and international political stage. Islandshave occupied a specific place in the accrual of scientific knowledge in natural and social sciences oftoday, which are highlighted in many environmental policies.The resultant research work is part of the PIM Initiative and was performed in the frame of a CIFREprogram for three years. The main goal of the operational work was the realization of anencyclopaedic atlas of small islands in the western Mediterranean basin. Its aim was to buildconservation strategies by using environmental data. These strategies must be the basis for theprotection of biodiversity in these territories. So, the sciences stakeholders should become central inthe development of new conservation policies. This research work raises the question of the placesoccupied by scientists in the process of setting up environmental policies. From the construction of theissue to the implementation of concrete conservation actions, scientists play different roles. A typologyof the roles occupied by scientists is established based on the analysis of several environmentalactions developed in order to protect the biodiversity of small Mediterranean islands. Occasionallyscientists are involved upstream of the environmental policy by guiding the decision. Sometimes theyare more integrated in the action and the ecological regards that they raise are viewed as one elementamong other such as social acceptability. Finally, in some cases, scientists become a guarantee andjustify the environmental action.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèque électronique). Service Commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.