Prédicats et arguments dans la terminologie militaire française au XXI° siècle

par Frédéric Manikcaros

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Gérard Petit.

Soutenue le 16-11-2018

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Université Paris 13 (établissement de préparation) et de Laboratoire Lexiques, dictionnaires, informatique (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) (laboratoire) .

Le président du jury était Chantal J. Zabus.

Le jury était composé de Chantal J. Zabus, Olivier Bertrand, Annie Bertin, Pierre-André Buvet, Ramuntcho Garderes.

Les rapporteurs étaient Olivier Bertrand, Annie Bertin.


  • Résumé

    Dans le cadre de cette étude, nous proposons d’analyser la langue militaire et particulièrementcelle de l’armée de Terre. Dans un premier temps, nous traitons de la terminologie, de lalangue militaire technique par rapport à la langue générale et d’un aperçu des dictionnaires despécialité et glossaires de la Défense. Dans une deuxième partie, nous nous appuyons sur lanotion des classes d’objets, instaurées par G. GROSS, qui demeure la meilleure méthoded’analyse de la langue militaire en étudiant les propriétés syntaxiques des prédicats nominauxd’action, les verbes supports et appropriés et leur actualisation. Pour illustrer et approfondirnotre travail, nous nous basons sur les actions des militaires en préparation d’une opération,pendant la projection et à l’issue de l’engagement. Par ces actions, nous démontrons toutes lespropriétés syntaxiques et sémantiques spécifiques à chaque classe de prédicats. La troisièmepartie, consacrée aux arguments de type humain, inanimé concret et locatif, est la suitelogique de l’étude des classes d’objets. Avec cette thèse, nous possédons tous les élémentspour envisager, par exemple une étude contrastive avec une autre langue et surtout grâce auxanalyses, la création d’un dictionnaire bilingue.

  • Titre traduit

    Predicates and arguments in french military terminology in the twenty-first century


  • Résumé

    Within the framework of this study, we propose to analyse military language and particularlythat of the army. In part One, we deal with terminology, technical military language inrelation to everyday language as well as a survey of Defense-related specialized dictionariesand glossaries. In part Two, we take our cue from G. GROSS’s concept of object classes,which remains the best way of approaching military language specifically action-orientednominal predicates’syntactical properties, and support and appropriate verbs. We drew ourexamples from military action during fieldwork, both home and abroad, and upon the returnhome. Making use of these three phases, we outline syntactical and semantic propertiesspecific to each class of predicates. Part Three is devoted to arguments of three types : human,inanimate and locative ; it follows logically upon our analysis of object classes. Thisdissertation will help us carry out a contrastive analysis with another language as well as thecreation of a bilingual dictionary.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.