Politiques linguistiques d’immigration et didactique du français pour les adultes migrants : regards croisés sur la France, la Belgique, la Suisse et le Québec

par Coraline Pradeau

Thèse de doctorat en Didactique des langues et des cultures

Sous la direction de Jean-Louis Chiss.

Soutenue le 22-11-2018

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Équipe d'accueil Didactique des langues, des textes et des cultures (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Valérie Spaëth.

Le jury était composé de Jean-Louis Chiss, Valérie Spaëth, Nathalie Auger, Joaquim Dolz, Michel Wieviorka.

Les rapporteurs étaient Nathalie Auger, Joaquim Dolz.


  • Résumé

    Cette thèse propose d’identifier une catégorie particulière de politiques linguistiques, les politiques linguistiques d’immigration. Nous portons un regard croisé sur quatre contextes francophones. Cette recherche comparative permet de décentrer les débats autour de la langue et de l’immigration du seul cadre national. Nous proposons de situer les dimensions linguistiques, culturelles et éducatives liées à l’intégration des populations migrantes dans une perspective européenne et internationale. L’étude poursuit un double objectif : effectuer une typologie et une évaluation de ces politiques. Il est question de décrire et d’analyser les choix et les actions étatiques menés pour la connaissance et l’apprentissage de la langue par les adultes migrants. Notre recherche identifie le tournant à partir duquel la « maîtrise » de la langue est devenue un enjeu politique et un volet indissociable des politiques d’immigration. D’un côté, la thèse met en relief les idéologies linguistiques qui structurent les imaginaires collectifs nationaux, et leur influence sur les argumentaires et les aménagements des politiques. De l’autre côté, elle met en valeur la circulation des présupposés idéologiques et des pratiques étatiques liés à la langue et à l’immigration. Enfin, la recherche considère l’impact des différents aménagements étudiés sur la production des savoirs scientifiques et sur la formation en didactique des langues.

  • Titre traduit

    Immigration linguistic policies and French teaching for adult migrants : cross analysis on France, Belgium, Switzerland and Quebec


  • Résumé

    This thesis proposes to identify the particular category of linguistic policies which deals with immigration. The chosen approach is to perform a cross analysis on four French-speaking contexts. This comparative research allows us to shift the focus on language and immigration away from the national level. We offer to place the linguistic, cultural and educational dimensions linked with the integration of migrants in a European and international perspective. This study has two objectives: perform a typology and an evaluation of these policies. We aim at describing and analysing the choices and actions led by the state to develop knowledge and learning for adult migrants. Our research identifies the turning point from which proficiency of language became a political issue, deeply intertwined with immigration policies. On one side, the thesis emphasizes the linguistic ideologies that shape the collective imaginations, and their influence on political arguments and language planning. On the other side, it highlights the flow of assumed ideologies and state practices related to language and immigration. Finally, the research takes into account the impact of language planning on knowledge production and training in language didactics.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 22-11-2019

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.