Les mutations géographiques et technologiques de l’industrie automobile : une analyse par l’approche gravitationnelle

par Antoine Abi Zeid

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Carlos Quenan.

Soutenue le 04-06-2018

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Europe latine et Amérique latine (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Centre de recherche et de documentation sur les Amériques (laboratoire) .

Le président du jury était Xavier Richet.

Le jury était composé de Carlos Quenan, Xavier Richet, Yannick Lung, Jean-Marc Siroën, Marc Raffinot.

Les rapporteurs étaient Yannick Lung, Jean-Marc Siroën.


  • Résumé

    Les pays émergents dotés d’un marché dynamique sont devenus l’« espace » principal de la production automobile. Les pays développés restent les principaux exportateurs. Dans cette thèse nous mesurons la valeur des exportations théoriques des pays émergents par rapport aux paramètres (PIB, coûts d’échange) d’un modèle de gravité augmenté. Les exportations de voitures de la plupart des pays émergents risquent de stagner à cause de la faible économie de la connaissance et des coûts élevés d’échange dans ces pays. L’Iran a une opportunité pour augmenter ses exportations automobiles en améliorant la qualité de ses produits domestiques ou en construisant des plateformes exportatrices pour les FMN. Les exportations de la Turquie et du Mexique risquent de stagner à moins que le Mexique augmente ses exportations vers l’Europe et l’Asie, et que la Turquie améliore la valeur ajoutée de son industrie. Le véhicule électrique et la batterie lithium-ion incarnent l’avenir de l’industrie automobile. Il est prévu que la Chine et les États-Unis soient les principaux exportateurs de la batterie li-ion. Il est fort probable que les exportations américaines augmentent surtout vers les pays les plus avancés en matière des technologies de l’information et de la communication.

  • Titre traduit

    Geographical and technological mutations of the automotive industry : an analysis by gravitational approach


  • Résumé

    Emerging countries (EC) endowed with dynamic markets became the main automotive production area. Developed countries are still the main exporters. In this thesis, we measure the theoretical value of exports of EC based on the parameters (GDP, trade costs) of an augmented gravity model. The car exports of the majority of EC risk stagnation because of weak knowledge economy & high trade costs in these countries. Iran has an opportunity to increase its automotive exports under the condition of improving its domestic products and/or building export-platforms for global automakers. The exports of Turkey & Mexico risk stagnation unless Mexico increases its exports to Europe & Asia, and Turkey increases the added-value of its industry. Electric vehicles and lithium-ion batteries are the future of the automotive industry. China & the USA are expected to be the main exporters in the field of li-ion batteries. The growth of American batteries exports is highly probable notably to countries with advanced ICT infrastructure.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.