Approvisionnement et usages du bois en Auvergne, du Second âge du Fer au Moyen Âge

par François Blondel

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Stefan Wirth, Emilie Gauthier et de Olivier Girardclos.

Le président du jury était Frédéric Trément.

Le jury était composé de Stefan Wirth, Emilie Gauthier, Olivier Girardclos, Frédéric Trément, Oliver Nelle, Dominique Marguerie.

Les rapporteurs étaient Oliver Nelle, Dominique Marguerie.


  • Résumé

    Les bois gorgés d’eau sont des découvertes rares en archéologie, du fait des conditions inhérentes à leur conservation. Quand ils nous parviennent, ils livrent de nombreuses données sur la place de ce matériau pour les populations anciennes.L’Auvergne est un contexte privilégié pour leur conservation. Des milliers de bois issus de découvertes fortuites ou de fouilles archéologiques sont datés du Néolithique à l’époque moderne, mais le corpus couvre surtout le Second âge du Fer jusqu’au Moyen Âge.La diversité des bois permet d’appréhender les différents usages selon leur destination respective. Le bon état de nombreux éléments renseigne de différentes étapes de façonnage de l’abattage de l’arbre à sa mise en œuvre.Chaque bois est détaillé spécifiquement par domaine et catégorie pour être comparé aux vestiges d’autres régions. L’approche technologique et typologique est traitée le plus exhaustivement possible.Le spectre taxonomique renseigne les pratiques de collecte et leur évolution sur un espace forestier impacté par l’homme.L’apport de la dendrochronologie renseigne les évolutions des approvisionnements, principalement pour la construction, et dégage certains traits des pratiques sylvicoles sur les peuplements forestiers exploités.

  • Titre traduit

    Supply and uses of wood in Auvergne, from the Iron Age in the Middle Ages


  • Résumé

    Waterlogged woods are rare discoveries in archeology because of the conditions inherent in their conservation. When they reach us, they give a lot of data on the importance of this material for past populations.Auvergne is a privileged context for their conservation. Thousands of woods from fortuitous discoveries or archaeological excavations are dated from the Neolithic to the modern era, however the corpus covers mostly the Second Iron Age until the Middle Ages.The diversity of the woods enables a better understanding of different uses according to their respective destination.The state of conservation of many elements gives information about the different stages of shaping, from the felling of the tree to its implementation.Each wood is detailed specifically by field and category to be compared with the remains of other regions. The technological and typological approach is treated as exhaustively as possible.Taxonomic diversity documents collection practices and their evolution in a forest area impacted by humans.The contribution of dendrochronology informs the evolutions of supplies, mainly for the construction, and releases certain features of the silvicultural practices in the exploited forest stands.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 10-12-2019

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.