Regard sur les paysages des sociétés hydrauliciennes du Moyen-Orient à travers les techniques de médiation identifiables à Nizwa (Oman) : aflaj et qanât

par Fairouz Megdiche

Thèse de doctorat en Hommes, espaces, temps, ressources, environnement

Sous la direction de Rachid Ragala.

Le président du jury était Abid Sebei.

Le jury était composé de Mohamed Moussa, Thierry Saint-Gérand, Slaheddine Khlifi.


  • Résumé

    Les aflaj sont des techniques anthropiques typiques d’acquisition et de distribution de l’eau en Oman. Ils constituent un héritage national et mondial ; leur gestion comme système de propriété communautaire privée a déjà construit une certaine intégrité quant à la gestion de la ressource et des institutions connexes. Nous proposons d’étudier ces systèmes, spécifiquement dans la wilayat de Nizwa, car nous faisons l’hypothèse qu’ils sont à l’origine du paysage culturel repéré. Nous proposons de cerner, selon des regards croisés, les deux réalités, matérielle et sociale, de ce paysage. Nous avons eu recours à l’analyse spatiale et spatio-temporelle du paysage de la zone d’étude par des moyens de repérage et de caractérisation des composantes de la surface basés sur la télédétection spatiale multispectrale associée à une bonne connaissance de terrain, et à l’évaluation du « regard social », qui engage essentiellement les forces humaines, par le biais d’une enquête au près de la population vivant en Oman. Comme principaux résultats, nous avons effectué une lecture descriptive multi-dates des composantes du paysage de la wilayat de Nizwa, ce qui nous a permis d’identifier une certaine traçabilité de l’évolution dans le temps des composantes anthropiques du paysage. Concernant la réalité sociale du paysage, nous avons établie des analyses statistiques des données de l’enquête qui nous ont renseignées sur des données socio-économiques spécifiques aux aflaj, des données socioculturelles concernant les pratiques et la perception et des données sur les comportements à incidence environnementale et qui peuvent, entre autres, menacer la survie de ces systèmes.

  • Titre traduit

    Gazes on the landscapes of Middle Eastern “hydraulician” societies through mediation techniques identifiable in Nizwa (Oman)


  • Résumé

    Aflaj are typical man-made water acquisition and distribution techniques in Oman. They constitute a national and global heritage; their management as a private communal property system has already built the integrity of the resource and the related institutions. We propose to study these systems, specifically in the wilayat of Nizwa, as we hypothesize that they are behind the identified cultural landscape. We propose to define, from crossed perspectives, the two realities, material and social, of this landscape. We used spatial and spatio-temporal analyses of the landscape of the study area by means of identification and characterization of surface components based on multi-spectral spatial remote sensing combined with a good knowledge of the field, and the assessment of the "social gaze", which essentially involves human forces, through a survey among the population living in Oman. As principal results, we carried out a multi-dated descriptive reading of the landscape components of the wilayat of Nizwa, which enabled us to identify a certain tracking of the evolution over time of the anthropic components of the landscape. Concerning the social reality of the landscape, we have established statistical analyses of the survey data which have informed us about socio-economic data specific to aflaj, socio-cultural data concerning practices and perceptions and data on behaviors with an environmental impact and which may, inter alia, threaten the survival of these systems.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?