Empêcher, susciter, disqualifier : des mécanismes organisationnels qui façonnent le lanceur d'alerte : le cas de l'industrie des services financiers

par Mahaut Fanchini

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Véronique Perret.

Soutenue le 10-07-2018

à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale de Dauphine (Paris) , en partenariat avec Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) et de Université Paris-Dauphine (Etablissement de préparation de la thèse) .

Le président du jury était Nicolas Berland.

Le jury était composé de Véronique Perret, Nicolas Berland, Sandra Charreire Petit, Hervé Laroche, Laure Cabantous.

Les rapporteurs étaient Sandra Charreire Petit, Hervé Laroche.


  • Résumé

    Cette recherche vise à interroger la façon dont des dispositifs organisationnels (formels et informels) façonnent la démarche d’alerte, lancée par un employé qui souhaite témoigner d’une fraude ou d’un manquement à l’éthique organisationnel.Inscrite dans un paradigme interprétativiste, notre design de recherche repose sur des entretiens qualitatifs ainsi que sur des récits de vie conduits avec des lanceurs d’alerte. Nos résultats permettent de montrer l’inopérance des dispositifs formels (outils de recueil de l’alerte) mis en place par l’organisation pour recueillir la parole de l’employé, qui manquent de traiter correctement l’alerte qui leur est signalée ; d’autre part, nous caractérisons l’idée selon laquelle d’autres dispositifs, plus informels, placent eux-mêmes, par leur non-réponse ou réponses ambiguës, l’employé en situation de lancer l’alerte, en dehors des dispositifs qui avaient été mis en place par l’organisation. Enfin, nous interrogeons la possibilité qui est laissée à un employé d’exprimer un doute lorsque celui-ci concerne le bien-fondé éthique de certaines pratiques organisationnelles.

  • Titre traduit

    Shaping whistleblowers : Organizational mechanisms for responding to employee concerns


  • Résumé

    This research aims to examine the way in which organizational mechanisms (both formal and informal) shape the whistleblowing process initiated by employees wanting to expose a fraud or a breach of organizational ethics.Our research design adopts an interpretivist paradigm and is based on qualitative and life-story interviews conducted with whistleblowers. Our results show the ineffectiveness of the formal mechanisms implemented by organizations to collectemployee testimonies (tools for gathering employee warnings), which fail to correctly address the whistleblowing that is signaled to them. We also describe the suggestion that other, more informal, mechanisms, by failing to respond or byproviding ambiguous responses, place employees in a situation where they feel compelled to blow the whistle, outside the mechanisms implemented by the organization. Finally, we examine the possibilities available to employees to express doubts concerning the ethical soundness of certain organizational practices.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 10-07-2028

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : PARIS-PSL (Paris). Université Paris-Dauphine. Service commun de la documentation : Thèses électroniques Dauphine.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.