Les régions autoroutières : dimensions territoriales d'une infrastructure de transport

par François Bruneau

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace, urbanisme

Sous la direction de Alessia de Biase.

Le président du jury était Jean-Marc Besse.

Le jury était composé de Alessia de Biase, Jean-Marc Besse, Pierre Lannoy, Jérôme Monnet, Emmanuelle Sarrazin.

Les rapporteurs étaient Pierre Lannoy, Jérôme Monnet.


  • Résumé

    Ligne continue, homogène et inhabitée, la représentation de l’autoroute se conçoit presque exclusivement comme un équipement fonctionnel du transport, traversant des territoires. Cependant, l’autoroute serait également traversée par ces mêmes territoires, donnant suite à l’émergence d’acteurs et d’une diversité de pratiques. Des problématiques locales, en apparence parfois anodines, finiraient par s’imposer et modifier la conception, la gestion et l’exploitation des infrastructures. Cette thèse s’interroge sur l’existence et la nature d’une dimension territoriale de l’autoroute, mais aussi infrastructurelle du territoire. Ce questionnement est supporté par deux ethnographies : l’une dans la société concessionnaire Vinci autoroutes, avec la Direction du patrimoine et de la construction de Cofiroute ; la seconde avec des acteurs, dont des habitants, des usagers et des élus locaux, situés autour d’autoroutes concédées par ce même gestionnaire privé, dans la région Centre-Val de Loire. Les ethnographies sont accompagnées d’un travail cartographique pour entrevoir les différentes articulations entre infrastructures et territoires. Finalement, la thèse montre la nécessité d’appréhender l’autoroute en tant que région autoroutière, comme un espace traversé par des questions territoriales faites de détails significatifs, au-delà de l’infrastructure elle-même, et d’une multitude d’objets, d’acteurs et de pratiques. Le réseau autoroutier est décomposé pour donner à voir un ensemble d’éléments, d’organisations et de codifications, en lien à des territoires. Ce changement de représentation met en perspective le positionnement des infrastructures autoroutières dans les collectivités locales, avec des formes d’appropriations, de coopérations, d’échanges ou de divergences.

  • Titre traduit

    Highway regions : territorial dimensions of a transport infrastructure


  • Résumé

    A continuous line, homogeneous and uninhabited, the representation of the highway is often and almost exclusively conceived as a functional equipment of transport and engineering, crossing territories. However, the motorway would also be crossed by these same territories, following the emergence of actors and a variety of practices. Local issues, seemingly sometimes insignificants, would eventually impose and change the design, management and operation of infrastructure. This thesis questions the existence and the nature of a territorial dimension of the highway but also an infrastructural dimension of the territory. This questioning is supported and explored by two ethnographies: one within the private operator of highways, Vinci Autoroutes, with the Directorate of Heritage and Construction of Cofiroute; the second with actors, including inhabitants, users and local elected officials, located around motorways conceded by the same private concessionaire, in the Center-Val de Loire region. The ethnographies are accompanied by a cartographic work which allows to glimpse the different articulations between infrastructures and territories. Finally, the thesis shows the necessity to apprehend the highway as a highway region, that is to say, as a space crossed by territorial questions made of significant details, beyond the infrastructure itself; and a multitude of objects, actors and practices. To do this, the highway network is broken down to reveal a set of elements, organizations and codifications, related to territories. This change in representation puts into perspective the positioning of highway infrastructure in local communities, with forms of appropriation, cooperation, exchange or divergence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.