Décomposition des jeux dans le domaine du General Game Playing.

par Aline Hufschmitt

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Nicolas Jouandeau et de Jean-Noël Vittaut.

Soutenue le 04-10-2018

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Laboratoire d' informatique avancée de Saint-Denis (équipe de recherche) .

Le président du jury était Sylvain Lagrue.

Le jury était composé de Myriam Lamolle, Lakhdar Saïs, Abdallah Saffidine.

Les rapporteurs étaient Tristan Cazenave, Bruno Bouzy.


  • Résumé

    Dans cette thèse nous présentons une approche générale et robuste pour la décomposition des jeux décrits en Game Description Language (GDL). Dans le domaine du General Game Playing (GGP), les joueurs peuvent significativement diminuer le coût de l'exploration d'un jeu s'ils disposent d'une version décomposée de celui-ci. Les travaux existants sur la décomposition des jeux s'appuient sur la structure syntaxique des règles, sur des habitudes d'écriture du GDL ou sur le coûteux calcul de la forme normale disjonctive des règles. Nous proposons une méthode plus générale pour décomposer les jeux solitaires ou multijoueurs. Dans un premier temps nous envisageons une approche fondée sur l'analyse logique des règles. Celle-ci nécessite l'utilisation d'heuristiques, qui en limitent la robustesse, et le coûteux calcul de la forme normale disjonctive des règles. Une seconde approche plus efficace est fondée sur la collecte d'informations durant des simulations (playouts). Cette dernière permet la détection des liens de causalité entre les actions et les fluents d'un jeu. Elle est capable de traiter les différents types de jeux composés et de prendre en charge certains cas difficiles comme les jeux à actions composées et les jeux en série. Nous avons testé notre approche sur un panel de 597 jeux GGP. Pour 70% des jeux, la décomposition nécessite moins d'une minute en faisant 5k playouts. Nous montrons de 87% d'entre eux peuvent être correctement décomposés après seulement 1k playouts. Nous ébauchons également une approche originale pour jouer avec ces jeux décomposés. Les tests préliminaires sur quelques jeux solitaires sont prometteurs.

  • Titre traduit

    Game Decomposition for General Game Playing Aline Hufschmitt


  • Résumé

    This PhD thesis presents a robust and general approach for the decomposition of games described in Game Description Language (GDL). In the General Game Playing framework (GGP), players can drastically decrease game search cost if they hold a decomposed version of the game. Previous works on decomposition rely on syntactical structures and writing habits of the GDL, or on the disjunctive normal form of the rules, which is very costly to compute. We offer an approach to decompose single or multi-player games. First, we consider an approach based on logical rule analysis. This requires the use of heuristics, which limit its robustness, and the costly calculation of the disjunctive normal form of the rules. A second more efficient approach is based on information gathering during simulations of the game (playouts). The latter allows the detection of causal links between actions. It can handle the different classes of compound games and can process some difficult cases like synchrounous parallel games with compound moves and serial games. We tested our program on 597 games. Given 5k playouts, 70% of the games are decomposed in less than one minute. We demonstrate that for 87% of the games, 1k playouts are sufficient to obtain a correct decomposition. We also sketch an original approach to play with these decomposed games. Preliminary tests on some one-player games are promising. Another contribution of this thesis is the evaluation of the MPPA architecture for the parallelization of a GGP player (LeJoueur of Jean-Noël Vittaut).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?