Histoire de l'industrie des engrais dans l'estuaire de la Loire à l'époque contemporaine

par Philippe Martin

Thèse de doctorat en Histoire des sciences et des techniques

Sous la direction de Stéphane Tirard et de Jean-Louis Kerouanton.

Soutenue le 27-09-2018

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Sociétés, temps, territoires (Angers) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Centre François Viète (laboratoire) .

Le président du jury était Xavier Daumalin.

Les rapporteurs étaient Laurence Lestel, Pierre Lamard.


  • Résumé

    Cette thèse traite du développement et des mutations de l’industrie des engrais dans l’estuaire de la Loire à l’époque contemporaine sur le temps long entre 1820 et 1970. Elle se situe à la jonction de plusieurs thématiques : l’industrie chimique, les ports, l’agronomie et l’industrialisation d’un territoire. Elle articule trois entités, correspondant à trois niveaux d’échelle : un territoire portuaire, des usines et un produit, l’engrais. A ces entités correspondent des organisations : l’Etat et les autorités portuaires, des structures industrielles et un marché. Elle met en lumière la dynamique du développement et des mutations des filières de production d’engrais en territoire portuaire sous l’influence de multiples acteurs et institutions intéressés par le produit engrais (agronomes, agriculteurs, chimistes, Etat, hygiénistes, fabricants d’engrais, négociants, chambre de commerce, autorités portuaires, …). Elle caractérise les processus d’industrialisation à travers les diverses configurations de l’industrialisation portuaire en termes de structures industrielles, d’implantation territoriale des usines, de filières de production d’engrais, de trafic portuaire (importation, exportation) et d’aménagements portuaires. Elle montre, enfin, les ruptures et les filiations des différentes formes d’engrais et insiste sur les changements de représentation de l’engrais composé, le fil rouge de cette histoire.

  • Titre traduit

    History of fertilizer industry in Loire estuary in contemporary era


  • Résumé

    This thesis deals with fertilizer industry development and changes in the Loire estuary in the contemporary era over the long period between 1820 and 1970. It is at the junction of several themes: the chemical industry, ports, agronomy and territory industrialization. It articulates three entities, corresponding to three levels of scale: a port territory, factories and a product, fertilizer. To these entities correspond organizations: state and port authorities, industrial structures and a market. It highlights development and changes dynamics in fertilizer production chains in port territory under the influence of multiple actors and institutions interested in the fertilizer product (agronomists, farmers, chemists, state, hygienists, fertilizer manufacturers, trader, chamber of commerce, port authorities, ...). It characterizes various configurations of port industrialization in terms of territorial establishment of factories, fertilizer production chains, port traffic (import, export) and port facilities. It shows, finally, the breaks and filiations of the different forms of fertilizer and insists on the changes of representation of the compound fertilizer, the red thread of this history.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.