Ontogenèse de la recherche alimentaire durant la phase juvénile : cas des prédateurs plongeurs

par Florian Orgeret

Thèse de doctorat en Biologie de l'environnement, des populations, écologie

Sous la direction de Charles-André Bost et de Christophe Guinet.

Soutenue le 14-06-2018

à La Rochelle , dans le cadre de École doctorale Euclide (La Rochelle ; 2018-....) , en partenariat avec Centre d'études biologiques de Chizé - CEBC (laboratoire) .

Le président du jury était Vincent Ridoux.

Le jury était composé de Charles-André Bost, Christophe Guinet, Vincent Ridoux, David Grémillet, Rory Wilson, Sascha Kate Hooker.

Les rapporteurs étaient David Grémillet, Rory Wilson.


  • Résumé

    La période juvénile d’espèces longévives demeure peu connue malgré son importance pour la démographie et la conservation des populations. L’objectif de cette thèse a été d’étudier le comportement de dispersion et de nourrissage de 52 juvéniles de trois espèces de prédateurs marins plongeurs des Terres Australes et Antarctiques Françaises (les manchots royaux, les manchots empereurs et les éléphants de mer du Sud) pendant quasiment 1 an après leur indépendance. L’approche a été basée sur l’utilisation de balises retransmettant en direct la localisation et des données de plongée. Les juvéniles de ces trois espèces présentèrent des dispersions sur de très grandes distances dans l’Océan Austral, avec au départ des composantes d‘orientation semblant en partie innées. Le rôle des courants océaniques et des zones frontales est apparu important. Les juvéniles montrèrent aussi une ségrégation spatiale prononcée avec les adultes. Les juvéniles présentèrent d‘impressionnantes capacités de plongée seulement quelques jours après leur départ. Cependant, si leurs capacités de plongée et d‘acquisition de nourriture augmentèrent progressivement avec le temps, elles n‘atteignirent jamais totalement les capacités des adultes. Certains juvéniles ne parvinrent pas à augmenter ces capacités alors que leur environnement devint moins favorable et apparemment décédèrent en mer, vraisemblablement par inanition. La première année en mer apparait alors comme une phase critique puisqu'une mortalité apparente fut observée pour chaque espèce. Cette thèse apporte des éléments de compréhension nouveaux sur l’ontogenèse de la dispersion et de la recherche alimentaire des prédateurs marins plongeurs.

  • Titre traduit

    Ontogeny of foraging behaviour during the early life of deep diving predators


  • Résumé

    The juvenile phase of long lived-species is poorly understood despite its critical importance for the future of animal populations. Thanks to new bio-technologies, in this thesis we managed to monitor the ontogeny of foraging behaviour in 52 juveniles from 3 deep-diving marine predator species (king penguins, emperor penguins and southern elephant seals) in the French Southern territories over the first year after their independence. The juveniles of these 3 species showed a very large dispersion range over huge distances in the Southern Ocean. Their dispersion was characterized at departure by partially innate behaviour in their orientation preferences. Juveniles showed a strong dependency to the local oceanic currents orientation and frontal zones. More, they showed a spatial segregation with adults. Juveniles were quickly able to dive very deep. Their diving and foraging skills increased progressively with time. However, juveniles never completely reached the efficiency of adults, even after one year at sea. Some juveniles did not manage to increase their foraging skills while their environment became less productive; these juveniles may have died at sea, probably because of starvation. The first year at sea appears thus to be critical for the 3 studied species, as substantial mortality occurred in each case. This thesis presents new information about the ontogeny of dispersion and the foraging behaviour in marine deep-diving predators.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.