Désambiguïsation lexicale de l'arabe pour et par la traduction automatique

par Marwa Hadj salah

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Hervé Blanchon, Mounir Zrigui et de Didier Schwab.

Le président du jury était Kamel Smaïli.

Les rapporteurs étaient Patrick Paroubek.


  • Résumé

    Nous abordons dans cette thèse une étude sur la tâche de la désambiguïsation lexicale qui est une tâche centrale pour le traitement automatique des langues, et qui peut améliorer plusieurs applications telles que la traduction automatique ou l'extraction d'informations. Les recherches en désambiguïsation lexicale concernent principalement l'anglais, car la majorité des autres langues manque d'une référence lexicale standard pour l'annotation des corpus, et manque aussi de corpus annotés en sens pour l'évaluation, et plus important pour la construction des systèmes de désambiguïsation lexicale. En anglais, la base de données lexicale wordnet est une norme de-facto de longue date utilisée dans la plupart des corpus annotés et dans la plupart des campagnes d'évaluation.Notre contribution porte sur plusieurs axes: dans un premier temps, nous présentons une méthode pour la création automatique de corpus annotés en sens pour n'importe quelle langue, en tirant parti de la grande quantité de corpus anglais annotés en sens wordnet, et en utilisant un système de traduction automatique. Cette méthode est appliquée sur la langue arabe et est évaluée sur le seul corpus arabe, qui à notre connaissance, soit annoté manuellement en sens wordnet: l'OntoNotes 5.0 arabe que nous avons enrichi semi-automatiquement. Son évaluation est réalisée grâce à la mise en œuvre de deux systèmes supervisés (SVM, LSTM) qui sont entraînés sur les corpus produits avec notre méthode.Grâce ce travail, nous proposons ainsi une base de référence solide pour l'évaluation des futurs systèmes de désambiguïsation lexicale de l’arabe, en plus des corpus arabes annotés en sens que nous fournissons en tant que ressource librement disponible.Dans un second temps, nous proposons une évaluation in vivo de notre système de désambiguïsation de l’arabe en mesurant sa contribution à la performance de la tâche de traduction automatique.

  • Titre traduit

    Arabic word sense disambiguation for and by machine translation


  • Résumé

    This thesis concerns a study of Word Sense Disambiguation (WSD), which is a central task in natural language processing and that can improve applications such as machine translation or information extraction. Researches in word sense disambiguation predominantly concern the English language, because the majority of other languages lacks a standard lexical reference for the annotation of corpora, and also lacks sense annotated corpora for the evaluation, and more importantly for the construction of word sense disambiguation systems. In English, the lexical database wordnet is a long-standing de-facto standard used in most sense annotated corpora and in most WSD evaluation campaigns.Our contribution to this thesis focuses on several areas:first of all, we present a method for the automatic creation of sense annotated corpora for any language, by taking advantage of the large amount of wordnet sense annotated English corpora, and by using a machine translation system. This method is applied on Arabic and is evaluated, to our knowledge, on the only Arabic manually sense annotated corpus with wordnet: the Arabic OntoNotes 5.0, which we have semi-automatically enriched.Its evaluation is performed thanks to an implementation of two supervised word sense disambiguation systems that are trained on the corpora produced using our method. We hence propose a solid baseline for the evaluation of future Arabic word sense disambiguation systems, in addition to sense annotated Arabic corpora that we provide as a freely available resource.Secondly, we propose an in vivo evaluation of our Arabic word sense disambiguation system by measuring its contribution to the performance of the machine translation task.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.