Des jeux de miroirs au miroir du prince. : Le traitement des savoirs dans le Roman de Perceforest

par Andréa Rando Martin

Thèse de doctorat en Lettres et arts, spécialité recherches sur l'imaginaire

Sous la direction de Philippe Walter.

Le président du jury était Anne Berthelot.

Le jury était composé de Danielle Jacquart.

Les rapporteurs étaient Jean-Claude Mühlethaler, Christine Ferlampin-Acher.


  • Résumé

    Immense œuvre médiévale, le Roman de Perceforest réinvente la généalogie arthurienne en montrant la mise en place progressive d’une monarchie chrétienne. Celle-ci émerge sur une île peuplée d’enchanteurs et de fées, célèbre pour ses merveilles et ses monstres et sur laquelle règnent deux nouveaux rois, Betis et Gadiffer. Pourtant, les passages merveilleux recèlent de multiples références aux savoirs antiques et médiévaux qui permettent au lecteur averti de voir l’habile illusionniste derrière le magicien, la femme médecin derrière la fée et le phénomène naturel derrière le pouvoir fabuleux d’un animal inconnu, ce qui fait de ces savoirs l’un des principaux moteurs du mouvement de christianisation du roman. En rationalisant les épisodes merveilleux, en démasquant les impostures, les savoirs mettent au premier plan la notion de Nature et préparent non seulement l’arrivée du culte chrétien mais aussi la consolidation du pouvoir royal. A travers le roi et la noblesse, c’est en effet l’exercice d’un pouvoir naturel et chrétien qui se met en place.

  • Titre traduit

    From games of mirrors to mirrors for princes : Treatment of knowledge in the Roman de Perceforest


  • Résumé

    Vast work of medieval literature, the Roman de Perceforest retells the arthurian genealogy and the progressive rise of a christian monarchy. This christian power emerges on an island populated with wizards and faeries, renowned for its marvels and its creatures, and upon which two kings reign, Betis and Gadiffer. Yet, supernatural events are narrated with numerous allusions to ancient and medieval sciences, which allow an educated reader to uncover the illusionist behind the wizard, the female physician behind the faerie, and the natural phenomenon behind the unfathomable power of a mysterious beast. These sciences then account among the most potent forces that drive the novel toward Christendom. Giving reasons behind supernatural events, revealing impostors, sciences put forth the concept of Nature, and set the stage not only for the advent of christianity, but also for the strengthening of the royal power. Through the king and noblemen and women, it is in fact the power of nature and christianity that is constructed.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.